Stuff

À la rencontre du mec qui a lancé des sites de rencontres pour polygames

Azad Chaiwala veut briser les tabous au sujet du mariage et permettre aux hommes de trouver une seconde femme.

par Tshepo Mokoena; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
13 Juillet 2016, 5:00am

Azad Chaiwala

Alors que des couples se brisent tous les jours et plongent des êtres humains dans des tourments inextricables, un homme pense avoir trouvé la solution à tous ces malheurs. Azad Chaiwala, un entrepreneur de 33 ans, estime que la polygamie est le meilleur moyen de mettre fin aux « relations immorales » qui sont, selon lui, la cause des 42 % de mariages se terminant par un divorce au Royaume-Uni. Ce jeune homme a lancé deux sites de rencontres pour polygames – secondwife.com, dédié aux musulmans, et polygamy.com, ouvert à toutes les confessions.

Bien qu'il n'ait actuellement qu'une seule femme, Azad se souvient s'être passionné pour cette structure familiale non-conventionnelle il y a deux décennies. « Je suis devenu polygame à 12 ans, déclare-t-il. C'est apparu en moi naturellement. » Il a ensuite décidé de rendre ce mode de vie accessible à d'autres adultes consentants, par le biais de ses sites de rencontres. Voici ce qu'il avait à dire.

VICE : Bonjour Azad. Qu'est-ce qui vous a donné envie de lancer ce projet ?
Azad Chaiwala : En tant qu'entrepreneur, j'ai toujours fait les choses pour des motivations financières. Sauf que je suis arrivé à un stade où je me dis : Tu peux continuer à gagner de l'argent, mais quel est l'intérêt ? C'est quelque chose qui me tenait à cœur – je suis moi-même polygame et je crois profondément en ce système – donc pour moi, c'est non seulement une affaire commerciale, mais aussi une cause à défendre.

Quelle est cette cause exactement ?
Supprimer les tabous autour de la polygamie. La rendre ouvertement acceptable en tant que modèle de relation.

Que voulez-vous dire par là ?
Si vous arrêtez une personne dans la rue et que vous lui parlez de polygamie, elle va être choquée et va penser que c'est quelque chose de terrible, quelque chose que les femmes détestent. Elle va dire que les hommes sont misogynes, etc. C'est ce que les gens vont penser, n'est-ce pas ?

Ce n'est peut-être pas le cas de tout le monde, mais oui, je pense que la grande majorité va penser que c'est dégoûtant et que c'est normal que ce soit illégal.
Voilà. Donc je veux prouver que c'est loin d'être le cas, que les femmes trouvent cela attirant et honorable. La polygamie lie les familles plus qu'elle ne les brise. Je veux prouver que la société pratique déjà la polygamie – 80 % de la société – sauf qu'elle le fait de manière dégradante, immorale.

Je ne sais pas vraiment d'où vous tenez ces « 80 % », mais bref, qu'est-ce que la morale vient faire dans l'activité sexuelle des gens ?
L'humanité est divisée en deux, n'est-ce pas ? Hommes et femmes ?

Eh bien, ce fait est de plus en plus contesté.
OK, mais il y a plus de femmes que d'hommes dans le monde, n'est-ce pas ? C'est un fait. Et hommes et femmes ont une nature différente : les hommes sont plus portés sur le sexe, tandis que les femmes sont plus émotives, attentionnées et maternelles.

En êtes-vous persuadé ?
Oui. Les femmes sont plus intéressées par la famille, la maternité, l'émotion. Elles cherchent une connexion plus profonde dans les relations. Alors que les hommes sont plus superficiels.

Ça sonne comme un stéréotype.
Si vous voulez. Pourtant, les femmes sont souvent des copines ou des maîtresses délaissées une fois que l'homme a eu sa satisfaction sexuelle.

Pour cesser d'exploiter les femmes, je pense qu'il faut d'abord satisfaire la nature sexuelle des hommes d'une manière honorable. Parce que tous les hommes ne sont pas guidés par leur nature sexuelle : les hommes veulent avoir des enfants, une famille. Je tiens à préciser que certains jours, les femmes comptent pour 70 % des inscriptions sur notre site.

Que pensez-vous du nombre d'inscriptions à polygamy.com et à secondwife.com ?
Honnêtement, je pensais que nous allions avoir un ratio de 95 % d'hommes. Quand nous avons lancé secondwife.com, les femmes comptaient pour 25 à 30 % des membres. J'ai été très surpris. Par la suite, nous avons remarqué que des gens appartenant à d'autres religions que l'islam souhaitaient s'inscrire – c'est là que j'ai eu l'idée de créer polygamy.com. Maintenant, c'est ouvert aux musulmans, aux chrétiens, aux hindous, aux bouddhistes, aux athées, aux agnostiques – à tout le monde. Depuis, le taux d'inscription est bien plus élevé.

Quel est l'objectif du site ?
Changer le point de vue des gens sur la polygamie. Surtout, en tant que musulman, je vais être récompensé pour ma bonne conduite. J'espère que quand je vais mourir, mon créateur va m'offrir quelque chose de mieux que ce que j'ai eu dans ce monde. Je vais être récompensé pour ma foi comme pour mon business. Je reçois aussi beaucoup de lettres de remerciement.

Ce que je propose, c'est qu'un homme ait plusieurs femmes. Si quelqu'un cherche une relation égalitaire, il n'a qu'à aller dans n'importe quelle boîte de nuit ou club échangiste. Je propose de la décence, quelque chose qui est plus en harmonie avec la nature. Et si vous comptez me demander pourquoi les femmes ne peuvent pas avoir plusieurs maris, je vais vous répondre que ça n'arrivera jamais sur mon site. Si quelqu'un d'autre a envie de lancer un tel site, qu'il le fasse. Mais c'est une niche.

Hmmm, OK. Merci Azad.

Suivez Tshepo sur Twitter.