FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

LES JEUNES NE DORMENT PLUS ! (ET PRÉFÈRENT INTERNET, LE STUPRE ET LA DROGUE)

30.3.10

Les adolescents sont des êtres qui ont peu de marge de manoeuvre dans à peu près tous les domaines de la vie. Mais saviez-vous que ces petites merdes sont tellement faibles qu'elles en arrivent même [à copier les habitudes de sommeil de leurs camarades](http://www.newscientist.com/article/mg20527535.300-social-networks-show-drug-use-follows-lack-of-sleep.html?DCMP=OTC-rss&nsref=online-news ) ? Il semblerait en effet que les gamins qui se couchent tard, en réalité, ne le font que parce que leurs amis vont au lit tard aussi. Même pas parce qu'ils se voient et font la fête tous ensemble.

Même si l'étude qui prouve ce phénomène remonte aux années 1990, autrement dit, un temps où les seuls moyens de communiquer après minuit étaient de se passer des coups de fil tard dans la nuit, jeter des pierres sur la fenêtre de ton pote pour le réveiller et faire des enregistrements sur des cassettes audio ; maintenant tout a considérablement empiré, avec la multiplication soudaine des moyens de faire les 400 coups virtuellement une fois la nuit tombée. On parle de vous, Facebook. Donc non, Facebook n'est pas juste un agent qui dissémine la syphilis : Facebook est aussi responsable du cruel manque de sommeil dont souffrent les ados.

Et bien sûr, tout est miraculeusement connecté ! Moins les gamins dorment, plus ils sont enclins à fumer. Et si leurs petits camarades ne dorment pas non plus, alors le recours à l'option marijuana gagne en probabilité. Bravo, après tout ce temps, la science a enfin réussi à cerner comment les lycéens fonctionnent. Je n'avais jamais envisagé l'insomnie online comme une possible ouverture sur la consommation de drogue, mais j'imagine qu'à plusieurs et weedé, ça doit être plutôt marrant.