Un week-end chez les hardcore gamers
Gaming

Un week-end chez les hardcore gamers

Armés de packs de boissons énergisantes, les guerriers des LAN Party se réunissent régulièrement pour faire ce qu'ils font de mieux : jouer.
29.11.16

Il fût un temps où je pouvais me considérer gamer. Depuis que je me suis rendu au Reality, l'une des plus grandes LAN Party – un tournoi de jeux vidéo en réseau – des Pays-Bas, j'ai reconsidéré cet aspect. J'ai participé à l'évènement afin d'y prendre des photos. J'ai réalisé que, même quand je jouais avec ardeur, je n'aurais jamais été prêt à traverser tout le pays accompagné de mon ordinateur – pour, une fois arrivé sur place, faire exactement la même chose que ce que j'aurais fait chez moi : jouer. Mais ces types le font, et ce pendant 50 heures d'affilée. Un dévouement que je n'ai jamais eu.

C'est ce même dévouement qui m'a fasciné dans cette grande salle d'Assen, dans le nord du pays. La plupart des joueurs avaient ramené des couvertures, à manger et assez de boissons énergisantes pour toute la ville. Les organisateurs avaient installé un dortoir de sorte à ce que les participants puissent se reposer, mais les guerriers les plus vaillants du Reality n'ont pas quitté leur écran : ils se sont juste assoupis sur leur fauteuil avant de se réveiller quelques heures plus tard. S'ils n'étaient pas en forme, au moins, ils n'avaient pas quitté le champ de bataille.