Publicité
Culture

Jake Scharbach peint la violente rencontre entre mythologie et histoire contemporaine

Dans ses toiles, des CRS, des BMW et des icebergs percutent de plein fouet Zeus, Dionysos et Héraclès.

par Andrew Nunes
24 Octobre 2016, 6:00am

Reciprocal Determanism, 2016, Jake Scharbach. All images courtesy of the artist and Brilliant Champions Gallery

Reciprocal Determanism, 2016, Jake Scharbach. Toutes les images sont publiées avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Brilliant Champions Gallery

Des ponts entre l’antiquité et le contemporain, on en trouve à toutes les sauces, mais jamais les références n’ont été aussi claires que dans les créations de Jake Scharbach. Sa série The Echo’s Decay actuellement exposée à la Brilliant Champions Gallery de Brooklyn. Des toiles imposantes dans lesquelles se mélangent des icônes et des figures que plusieurs siècles séparent et qui, comme on pouvait s’y attendre, se percutent de plein fouet. 

Pour composer ses peintures, Scharbach passe beaucoup de temps à effectuer des recherches sur ses sujets. « Je commence par imprimer beaucoup d’images, des choses que je collecte lors de mes voyages, des photos que je prends dans les musées, beaucoup de trucs chopés sur Google. J’accroche le tout sur un mur et je commence à faire des associations d’idées. » nous explique-t-il. 

CONTEINGENCY MANAGEMENT, 2016, Jake Scharbach

« C’est un peu comme un puzzle. Parfois je trouve une combinaison qui marche tout de suite, parfois il me faut un peu plus d’effort. À la fin, j’essaie d’avoir le plus d’histoires possible et alors seulement je réfléchis à l’organisation des images entre elles. Le résultat final doit me parler, m’attirer. Être intéressant pour des raisons que me dépassent. Il faut que j’aie envie de passer du temps avec ma création. D’en savoir plus. »

On vous laisse en découvrir plus ci-dessous : 

INSTINCTUAL DRIFT, 2016, Jake Scharbach

UNCONVENTIONAL PARTICIPATION, 2016, Jake Scharbach

CONTINGENCY MANAGEMENT, 2016, Jake Scharbach

ADAPTIVE EXPECTATIONS, 2016, Jake Scharbach

MODIFIED DURATION, 2014, Jake Scharbach

The Echo’s Decay sera exposée à la Brilliant Champions Gallery jusqu’au 19 novembre. Pour découvrir tous les travaux de Jake Scharbach rendez-vous sur son site.

Tagged:
painting
Modern Art
Roman
contemporary art
antiquity
Greek
anachronistic
solo exhibition
brilliant champions gallery
Classicism
Jake Scharbach