Publicité
Tech by VICE

Un astéroïde n’a pas tué les dinosaures, il les a simplement achevés

Au moment de la collision de l’astéroïde avec la Terre, la majorité des dinosaures était déjà à l’agonie.

par Thibault Prévost
26 Avril 2016, 9:11am

C'est le fait divers le plus connu de l'histoire biologique. La mère de toutes les extinctions de masse. Il y a 66 millions d'années, un gigantesque caillou de dix kilomètres de large, voyageant à 22 kilomètres par seconde, termine sa course en plein dans le Golfe du Mexique, libère une puissance équivalente à plusieurs milliards de bombes Hiroshima, creuse un trou de 180 kilomètres de diamètre (le cratère de Chicxulub), transforme la surface de la Terre en enfer volcanique et envoie ad patres l'immense majorité des dinosaures qui s'entretuaient alors joyeusement sans rien demander à personne. Si la version exacte de l'histoire a toujours été sujette à débat, les paléontologues du monde entier s'accordent néanmoins sur un point : l'événement n'a pas aidé Petit Pied et ses potes à traverser les âges. Pourtant, une nouvelle étude révèle que contrairement à ce que l'on croit, les dinosaures étaient déjà assez moribonds lors de l'impact de Chicxulub, et que l'astéroïde aurait simplement été le point d'orgue d'une ère déjà bien pourrie pour leur espèce.

24 millions d'années de déclin

L'étude, publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, est parvenue à cette conclusion via une approche statistique dite bayesienne, utilisée sur des petits échantillons, pour modéliser la spéciation (la division d'une espèce en plusieurs espèces distinctes) : les chercheurs ont tout simplement mesuré le nombre de fossiles de dinosaures retrouvés à travers les âges, et se sont aperçus que les trois grandes espèces de dinosaures de l'époque –les ornitischiens, les sauropodomorphes et les théropodes- avaient déjà commencé à s'éteindre il y a 90 millions d'années. Soit 24 millions d'années avant leur tête-à-tête imprévu avec l'astéroïde meurtrier. En d'autres termes, avant même qu'un gigantesque caillou ne vienne anéantir leurs espoirs d'évolution, les différentes espèces de dinosaures s'éteignaient plus vite qu'elles ne se diversifiaient. Au moment de faire la connaissance de l'astéroïde, les dinosaures étaient donc déjà en plein processus d'extinction. La faute à qui ? A la Terre elle-même, qui avait également entamé sa mue tectonique, explique Ars Tecnica.

Il y a 160 millions d'années, en plein Jurassique, les deux super-continents qui formaient alors la surface terrestre, le Gondwana et la Laurasie, commencent à se fracturer, entraînant de fortes perturbations géologiques et environnementales. Les populations de dinosaures, jusque-là unies sur le même territoire, se fragmentent, et l'équilibre de l'écosystème se rompt. Pour ne rien arranger, lorsque l'astéroïde s'écrase, une fantastique chaîne de volcans entre en éruption dans les trapps du Deccan, dans l'actuelle Inde, détruisant tout dans son voisinage. Les dinosaures, déjà affaiblis par les mutations de leur habitat originel, auraient donc simplement été achevés par l'impact du Chicxulub. Comme conclut Ars Tecnica, la théorie selon laquelle les dinosaures auraient été effacés de la surface de la Terre en un instant par une déflagration phénoménale a beau avoir un indéniable avantage esthétique sur celle d'une lente et douloureuse agonie, elle semble néanmoins fausse. Avec ou sans astéroïde, les dinosaures auraient fini par crever, incapables de s'adapter aux mutations de la planète. Prends ça, Petit Pied.
Tagged:
Tech
Motherboard
extinction
dinosaures
asteroide
motherboard show
Chixculub
Crétacé
Jurassique