FYI.

This story is over 5 years old.

L’intelligence artificielle apprend à créer des mèmes

L'application Dango s'appuie sur le deep learning pour prédire quelle emoji vous allez utiliser.

Les machines s'apprêtent peut-être à nous prendre notre boulot, mais elles ne seront jamais capables d'imiter notre esprit d'à-propos, pas vrai ? Elles ne pourront jamais trouver la réplique bien sentie ou le gif parfait glissés subrepticement au cours d'une conversation afin de faire marrer notre interlocuteur, n'est-ce pas ?

Il faut croire que si. C'est ce que nous prouve une nouvelle application, Dango, lancée le 8 juin : les machines commencent à comprendre comment fonctionnent les mèmes.

Publicité

Tenter d'apprendre aux machines comment communiquer avec les humains de manière naturelle et spontanée est le but de nombreux chercheurs en Intelligence Artificielle. Ils souhaitent créer ce que l'on appelle une « IA générale, » c'est-à-dire une machine capable de montrer le même niveau d'intelligence qu'un humain dans de nombreux contextes, et d'effectuer des tâches extrêmement variées. Depuis que les mèmes et les emojis ont commencé à s'intégrer au langage de tous les jours (le mot emoji a lui-même été qualifié de « mot de l'année » par l'Oxford Dictionary en 2015), ce n'était plus qu'une question de temps avant que quelqu'un exploite un bon vieux réseau de neurones pour apprendre à une IA à les utiliser.

Si vous avez déjà nourri le programme DeepDream de Google ou utilisé le système de tags automatisé de Facebook, vous avez déjà fréquenté un réseau de neurones. Il s'agit d'un système permettant à une machine « d'apprendre » des choses sur le monde : on lui donne d'énormes quantités de données, à partir desquelles elle pourra extraire des connaissances générales sur le genre d'information dont elle a été nourrie. Peu à peu, le concept abstrait que vous lui demandez d'identifier se dessine. Par exemple, si vous nourrissez votre machine à l'aide d'une quantité phénoménale de photos de chiens, elle va peu à peu se faire une idée générale de « la caninité », c'est-à-dire des attributs et caractéristiques communs à toutes les photos permettant de déterminer à quoi ressemble un chien.

Publicité

C'est à partir d'un mécanisme similaire que fonctionne Dango, une application flottante qui se greffe sur tout type de messagerie présent sur votre téléphone. Dango recommande des emoji ou des mèmes à glisser dans la conversation, après avoir analysé ce que vous écrivez à vos contacts. Le système est plus subtil qu'il n'en a l'air. L'application ne se contente pas de scanner vos messages et de proposer l'emoji « cheval » lorsque, pour une raison ou pour une autre, vous parlez de chevaux. En effet, elle prend en compte la signification globale du message, et sa potentielle polysémie (par exemple, elle sait que l'emoji aubergine est utilisé dans des contextes très différents de celui de la gastronomie).

Lorsque les créateurs de Dango ont enseigné à leur réseau de neurones comment fonctionnait un mème, ils l'ont nourri de centaines de millions d'exemples d'emoji utilisés dans telle ou telle situation par des humains, sur le web. Les idées et emoji utilisés ont été cartographiés au sein de ce que l'on appelle un « espace sémantique », dans lequel les idées et emojis similaires ont été regroupés. Ainsi, lorsque vous nourrissez Dango avec une phrase, il utilise son réseau de neurones pour analyser les idées de la phrase, et tracer leurs vecteurs dans ce même espace sémantique.

Une fois que cela est fait, Dango « projette » le lot officiel des emoji d'Unicode (qui ont également été cartographiées en fonction de leur connotation) sur cet espace sémantique afin de déterminer où les vecteurs de texte et d'emoji se chevauchent. Les points de chevauchement en question permettent ensuite de définir quel emoji est le plus approprié en fonction du contenu sémantique du texte. Ensuite, Dango fait sa suggestion.

Non seulement l'application est assez sophistiquée pour « comprendre » le contenu de votre message, mais elle est aussi à jour sur l'actualité de la pop culture. Par exemple, si vous tapez « Donald Trump, » dans votre message, Dango vous recommandera un emoji représentant un homme qui jette le contenu d'une poubelle, ou un bulletin de vote. Tapez « Kanye West » et vous obtiendrez un emoji chèvre faisant référence au titre G. O. A. T.

Jusque-là, Dango n'est disponible que sur Google Play, mais vous pouvez tester l'application en version web ici.