Bienvenue dans l’univers des cyber-makis et des robots maîtres-sushis

En plus de faire des bécanes, Kawasaki vient de sortir un prototype de robot capable de vous faire un sushi à la crevette en quelques secondes. Le futur a de la gueule.
24 août 2016, 12:00pm

Le fossé entre les humains et les intelligences artificielles est en train de se réduire drastiquement. Les robots continuent de faire évoluer notre relation à la bouffe. Avec les robots-barmen, les robots dépeceurs de poulet ou les robots-testeurs de curry, le soulèvement des machines est proche ce ne sera même pas la faute de Skynet.

Même la crème de l'artisanat est touchée puisque il existe aussi un robot capable de prendre la place du sushi-chef, son élégance dans le maniement de la lame, le soin qu'il porte aux produits et les platitudes à la Jirō Ono qu'il sort sur l'humain et la maîtrise de son art.

LIRE AUSSI : Des robots chinois m'ont cuisiné et servi mon dîner

Apparemment, la filière robotique de Kawasaki a charbonné dur pour élaborer un bras capable de vous faire un maki en quelques secondes. Le géant des véhicules motorisés et de la Défense vient de dévoiler une machine à assembler les sushis baptisée Robot Stage, lors d'un showroom.

Une récente vidéo exhumée par Gizmodo montre le robot sushi dans ses œuvres. Il utilise ses deux bras équipés de pinces pour confectionner un sushi. Le gauche chope un tube de wasabi qu'il applique sur un petit lit de riz. En utilisant un système de succion, il soulève une crevette et la place avec précaution dans sa main droite. Le nigiri complètement assemblé est prêt pour le service. Le geste est ensuite répété avec une fausse omelette.

Les mouvements du Robot Stage ne sont clairement pas aussi gracieux que ceux d'un maître sushi mais c'est un pas dans la bonne direction. Bien sûr, il existe déjà un Sushi Robo qui fait des makis imprimés en 3D ou des sushis tournant automatisés à Tokyo mais ce sont des initiatives beaucoup moins cool que le Robot Stage de Kawasaki, qui a ses propres pinces et qui serrent vraiment de la nourriture.

LIRE AUSSI : L'invasion des robots-livreurs de bouffe a commencé

Pour des raisons qui ne sont pas encore claires, il y a aussi une pizza qui traîne dans le fond, visible dans la vidéo ci-dessus, suggérant peut-être qu'il y a un robot pizzaïolo dans les tiroirs quelque part chez Kawasaki.

Bienvenue dans le monde des sushis et des calzones préparés par des chefs automatisés. Un univers où Domino's et SushiShop ont fusionné pour se débarrasser du personnel humain. Une ère où la finale de la dernière saison de Master Chef se joue entre une pince EADS et un blender multifonctions de chez Daewoo. Est-ce que le futur n'a pas l'air carrément génial ?