Publicité
Munchies

Ce paquet de chips éthylotest peut sauver des vies

On ne va pas se mentir, si vous avez besoin de demander à un paquet de tortillas si vous êtes trop saoul pour conduire, c’est que vous l’êtes indubitablement.

par Hilary Pollack
27 Janvier 2017, 11:00am

En 1982, la brasserie Anheuser-Busch était devenue la première à promouvoir une consommation d'alcool raisonnable en lançant une série de publicités qui invitaient ses clients à « savoir s'arrêter ». 30 ans après, Frito-Lay a décidé de ne plus faire confiance aux consommateurs en sortant un paquet de chips qui vous dit si vous avez trop bu pour prendre le volant.

Une fois que vous avez fini le paquet de Tostitos baptisé « Party Safe » (« Faire la fête en toute sécurité »), ce dernier se transforme en éthylotest maison, détectant ce que AdWeek décrit comme « les traces d'alcool qu'on peut trouver dans les exhalations ».

LIRE AUSSI : La chemise qui marque la fin du « gros rouge qui tache »

En gros, quand vous expirez dans le paquet vide, un petit volant indique si votre alcoolémie est en dessous de la limite légale. S'il reste vert, vous pouvez reprendre la route en toute sécurité. S'il devient rouge, vous avez tout intérêt à rester dans le canapé ou appeler un taxi.

GIF-partysafe_howitworks

Le paquet est le fruit d'une collaboration entre Frito-Lay et l'association Mothers Against Drunk Driving, qui espèrent ainsi rendre les routes beaucoup plus sûres avant et après le Super Bowl du 5 février prochain. Tous les paquets « Party Safe » ont aussi un code offrant 10 dollars sur la course Uber qui vous ramènera à domicile.

Comme tout le monde est conscient que vous risquez de galérer avec vos mains si vous êtes bourrés, le paquet contient un système de communication en champ proche (CCP). Ce qui veut dire que, si vous arrivez ne serait-ce qu'à approcher votre téléphone du paquet, il appellera directement un Uber pour vous.

Tout ce qu'il faut c'est qu'un pote vous dise de ne pas prendre le volant quand vous vous apprêtez à le faire. On veut que le paquet Tostitos soit ce pote-là.

« Pour un fan de football américain, il y a beaucoup d'émotions en jeu dans ce match », précise Roger Baran, directeur créatif chez Goodbye Silverstein & Partners, l'agence publicitaire qui a élaboré le paquet, et qui semble s'y connaître en événement sportif.

« C'est facile de boire plus que ce que vous aviez prévu. Et si c'est le cas, tout ce qu'il faut c'est qu'un pote vous dise de ne pas prendre le volant quand vous vous apprêtez à le faire. Dimanche, jour du match, on veut que le paquet Tostitos soit ce pote-là. »

Baran est probablement dans le vrai quand il suggère qu'on a tous besoin d'un ami ce soir-là, qu'on soit pour les Falcons, les Patriots, ou qu'on regarde simplement la télé en attendant les publicités les plus embarrassantes – celle sur les médocs. Selon une étude publiée en 2003 par des chercheurs de l'université de Toronto, il y a une augmentation de 41 % du nombre d'accidents impliquant des véhicules motorisés dans les heures qui suivent le Super Bowl et une hausse de 70 % pendant la première heure après le coup de sifflet final.

LIRE AUSSI : Pourquoi les Jägerbombs rendent les gens complètement zinzins

L'année dernière, lors du dernier quart-temps du Super Bowl, BACTrack, créateur de smartphones éthylotests, a mesuré une moyenne de 0,84 g d'alcool dans le sang chez ses utilisateurs. Un niveau au-dessus de la limite autorisée.

Les scientifiques de l'université de Toronto ont suggéré que les sponsors du Super Bowl « financent les transports en commun après la diffusion du match » dans un effort pour rendre les routes moins dangereuses. Dix ans après, ce paquet de chips qui vous aide à poser votre cul en toute sécurité dans un Uber est probablement l'initiative qui s'en rapproche le plus.

Après on ne va pas se mentir, si vous avez besoin de demander à un paquet de chips si vous êtes trop saoul pour conduire, c'est que vous êtes probablement trop saoul pour conduire.