Sports

Et maintenant, le championnat chinois veut recruter des arbitres de Premier League

La Chinese Super League souhaiterait faire venir l'arbitre anglais Mark Clattenburg pour s'acheter un peu de crédibilité.
28.12.16

La Chinese Super League a du blé à distribuer et ça s'est vu : les clubs du championnat chinois viennent de faire des folies sur le marché des transferts avec notamment les recrutements pour des montants pharaoniques de Carlos Tévez ou Oscar. Mais le football chinois ne veut pas s'arrêter là. Prochaine cible : Mark Clattenburg.

L'arbitre anglais a arbitré cette année les finales de la Ligue des champions, de l'Euro 2016 et de la FA Cup et est donc considéré par l'UEFA comme le meilleur arbitre européen, malgré ce que peut en dire Jean-Charles Sabatier. Mardi, l'arbitre de 41 ans a même été couronné "meilleur arbitre du monde" lors des Globe Soccer Awards à Dubaï.

Et selon les médias anglais, Clattenburg serait courtisé par la Chinese Super League. Pourquoi ? Eh bien, parce que le championnat chinois souffre d'une sale réputation, avec des accusations de matches arrangés et de corruption. Faire venir un nom prestigieux pour assurer le développement de la ligue, notamment au niveau de la formation des arbitres, serait une solution pour rendre plus crédible le championnat.

On n'est pas sûr que Clattenburg soit un modèle de crédibilité cependant. On parle quand même d'un mec qui fait des trucs chelous de reptilien pendant la finale de la Ligue des champions, qui s'est fait suspendre par la Premier League après avoir assisté à un concert d'Ed Sheeran et qui s'est tatoué les logos de l'Euro 2016 et de la finale de la Ligue des champions sur les avant-bras. Est-ce que vous voulez vraiment de ça la Chine ?

[Mirror]