tristesse

Scène de foot surréaliste à Leyton Orient

Après 136 ans d'existence, la gestion sportive désastreuse du club a poussé Leyton Orient vers la cinquième division. Un cauchemar pour les fans qui ont assisté à une fin de match pathétique.

par Liam Daniel Pierce
03 Mai 2017, 8:45am

Cette saison, Leyton Orient F.C. est dans une merde noire. Pour la première fois en 136 ans d'existence, le club va se retrouver en cinquième division, très loin de ses standards passés. Et comme vous vous en doutez un peu, ça n'est pas vraiment du goût des fans, qui du coup, ont envahi le terrain lors d'une énième défaite qui se profilait à domicile contre Colchester United. Alors que leur équipe était menée 3-1, les fans de Leyton Orient ont pris leurs quartiers sur la pelouse et empêché le match de se finir en hurlant des slogans contre leur président, l'Italien Francesco Becchetti.

C'est alors que les arbitres ont fait étalage de toute leur science et, il faut bien le dire, de tout leur vice pour régler la situation. Les officiels ont tout simplement commencé par annoncer que le match était annulé. Attendant que tout le monde quitte progressivement la pelouse, ils ont ensuite subrepticement relancé la rencontre une demie-heure plus tard. Manoeuvre astucieuse, mais inefficace pour que la rencontre se déroule normalement.

Le problème, c'est que les supporters ne sont pas les seuls à détester Francesco Becchetti. Les joueurs aussi ne le portent pas dans leurs coeurs, puisque le mec ne s'était plus montré depuis le mois de novembre et qu'il venait juste de verser les arriérés de salaire non payés de mars à son staff. Sans compter que le club a connu cinq managers différents sous son patronage en une saison seulement et qu'il devra passer en justice pour justifier son existence légale en tant que club. Bref, Francesco a l'air d'avoir foutu un beau boxon.

Dégoûtés, les joueurs de Leyton Orient se sont accordés avec leurs adversaires pour ne pas jouer les huit dernières minutes de jeu à la reprise du match. Résultat des courses : des actions pathétiques, des joueurs statiques et une ambiance au surréalisme teinté d'une gêne palpable. Bref, le foot comme on ne l'aime pas.

[daily_motion src='//www.dailymotion.com/embed/video/x5k99z9' width='480' height='270']