grillz guatemala
Photos : Juan Brenner
Culture

Une brève histoire des grillz au Guatemala

Comme l'a découvert le photographe Juan Brenner, le retour soudain de ces dentiers en or a plus à voir avec une démonstration de richesse qu'avec un héritage culturel.
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, FR
28.9.21

On raconte souvent que l'or était l'une des principales raisons pour lesquelles les Espagnols ont envahi et conquis les Amériques. Après que Christophe Colomb a découvert le continent en 1492 et que Hernán Cortés a commencé à rapporter d’énormes quantités de métaux précieux en Europe, une ruée vers l'or a commencé et a changé le cours de l'histoire.

JB1.JPG
JB3.JPG

Seulement, on ne trouve pas de l'or en grande quantité au Guatemala ou en Amérique centrale. À l'époque précolombienne, ces territoires étaient de grands producteurs de coton, de plumes d'oiseaux, de teintures et de jade, et certains de ces produits avaient une valeur égale ou supérieure à celle de l'or pour l'empire aztèque. L'empire maya s'est effondré plus de 500 ans avant l'arrivée des Espagnols en Amérique. Après l'ère maya préclassique, les membres de la royauté embellissaient leurs dents avec des matériaux tels que le quartz, l'hématite et le jade.

JB7.JPG
JB6.JPG

Ce n'est qu'il y a quelques décennies, lorsque l'économie a commencé à changer dans l’Altiplano (les hauts plateaux du Guatemala), que les gens ont commencé à utiliser de l'or pour fixer leurs dents à long terme. Puis, dans les années 1990, au moment de la fin de la guerre civile au Guatemala, les nouvelles générations ont commencé à arborer des grillz en or comme symbole de pouvoir et d'argent. Selon les prothésistes dentaires avec lesquels j'ai discuté, la plupart des métaux utilisés de nos jours ne sont pas de l'or, mais un tas d'alliages métalliques importés de Chine. Beaucoup de ces professionnels affirment que pour cette raison, le nombre de cancers de l'œsophage, de l'estomac et de l'intestin augmente à un rythme alarmant dans la région.

JB2.JPG

À mon avis, Internet et la mondialisation sont les principales raisons pour lesquelles la génération Z de l’Altiplano est obsédée par les grillz et les pièces d'or ; le hip-hop et le reggaeton sont populaires dans les montagnes, et aujourd’hui, les jeunes veulent simplement ressembler à leurs idoles.

JB4.JPG
JB5.JPG

Ces quatre dernières années, j'ai effectué des recherches et photographié l'Altiplano du Guatemala pour explorer le thème de l'invasion et de la conquête de l'Amérique. À travers ce processus, je me suis beaucoup intéressé au phénomène des grillz. Les montagnards prennent leur héritage maya très au sérieux, mais à en juger par les conversations que j'ai eues avec eux, les ornements qu'ils ont dans la bouche ne sont pas destinés à honorer leurs ancêtres ; ils sont un moyen de démontrer leur pouvoir d'achat et une esthétique contemporaine très spécifique. C’est pourquoi mon nouveau projet est totalement axé sur la génération Z ; sur la manière dont la mondialisation, les réseaux sociaux et la technologie changent la façon dont les jeunes s'habillent, pensent, parlent et comprennent leur écosystème et leur territoire. La nouvelle génération abandonne même l'idée d'immigrer aux États-Unis pour changer sa vie et son économie ; la richesse commence à croître et une nouvelle classe moyenne émerge. Mon intérêt pour les grillz découle de mon amour du hip-hop et de la mode. Avant, j'étais loin de comprendre ce phénomène, sa mode et son style, mais aujourd'hui, je m’identifie beaucoup au processus que ces enfants traversent.

JB9.JPG

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.