premier baiser post confinement
Life

Les premiers baisers post-confinement

Les couples qui n’ont pas été confinés ensemble se réunissent pour la première fois depuis des mois.
10 juillet 2020, 3:51pm

Lorsque la plupart des pays sont entrés en confinementen mars dernier, beaucoup d'entre nous n'étaient pas préparés à l’évolution irréversible de nos relations. Certains couples se sont installés ensemble à la hâte. D'autres ont vécu séparément. Certains se sont séparés. D'autres encore se sont rapprochés. Si, en France, le confinement semble loin derrière nous, il commence tout juste à être levé au Royaume-Uni, et les couples séparés se retrouvent enfin, physiquement et non plus virtuellement, pour la première fois depuis des mois.

C'est dans cet esprit que la photographe Heather Glazzard a fait le tour de Londres à vélo pour photographier le premier baiser des couples londoniens depuis le confinement.

CLARISSE ET AYOOLA

De gauche à droite : Clarisse et Ayoola

Clarisse : Quand on s'est revus pour la première fois, on avait l'impression d'avoir oublié à quoi ressemblait l'autre, et c'était un peu surréaliste. Surtout, j'ai réalisé que le fait de pouvoir s'embrasser et d'être physiquement proche m'apporte tellement de paix et de sérénité. Je suis tellement excitée, car nous pouvons enfin travailler sur des projets dont nous avons parlé pendant notre temps de séparation.

Ayoola : C'est bizarre, parce que c'est la plus longue période de séparation que nous n’ayons jamais vécue, alors j'avais un peu oublié les petites choses qu'elle fait. C'est comme si on revenait à notre premier rendez-vous. Je ne peux pas m'empêcher de lui donner des fessées, lol.

OSCAR ET BRADLEY

De gauche à droite : Bradley et Oscar

Bradley : Tout ce que je voulais, c'était quitter mon appartement minuscule et passer du temps avec lui. Je n’aurais pas supporté un autre appel FaceTime. C'est vraiment ringard à dire, mais j'ai vraiment l'impression d'être de retour à ma place, comme si j'avais trouvé le chaînon manquant.

Oscar : On s'est fait FaceTimé tous les soirs. C'est notre plus longue période de séparation. Nous passions tous les jours ensemble avant la quarantaine.

TINA ET JACK

De gauche à droite : Tina et Jack

Tina : Nous avons essayé de nouvelles choses quand nous étions « séparés » qui nous ont aidés à nous sentir proches. Nous avons commencé à courir et à pratiquer le yoga au début de notre confinement et nous avons continué à le faire même après ça. C'est presque symbolique, et je pense que chaque fois que je ferai du yoga ou un jogging, je penserai à notre relation pendant le confinement.

Jack : C'était agréable de la voir virtuellement, mais il était difficile de ne pas lui tenir la main. Nous savions tous les deux combien il était important de garder une distance de deux mètres. Je pense que nos conversations pendant ces réunions virtuelles m'ont permis de rester sain d'esprit pendant le confinement. Cela m'a définitivement donné un sentiment de confort et c'est toujours agréable de voir le visage de sa partenaire.

JAMIE ET SHAUN

De gauche à droite : Jamie et Shaun

Jamie et Shaun : Quand nous n'étions pas ensemble, nous n'avions pas vraiment besoin d’être en communication constante. Nous avons tendance à laisser le téléphone en dehors de l'équation, donc nous avons plus de choses à nous dire quand nous nous retrouvons après une séparation. La séparation nous a en quelque sorte permis de prendre du recul et d'apprécier la dynamique de notre relation.

DAMIAN ET HAYTHAM

De gauche à droite : Damian et Haytham

Damian : Etre séparé à cause de quelque chose que nous ne maîtrisons pas était extrêmement difficile et éprouvant. Ce qui nous a permis de continuer, c'est que nous avons toujours essayé d'être là pour l’autre et de nous soutenir mutuellement. Être avec lui, c'est vraiment comme le calme au milieu de la tempête. J'ai toujours été une personne très physique, donc le simple fait d'avoir à nouveau ce contact signifie tout pour moi.

Haytham : C'est étrange d'être à nouveau ensemble physiquement. C'est presque comme si rien n'avait changé, mais nous ne nous sommes pas vus depuis des mois et il y a une certaine gêne à se câliner ou à s'embrasser. La satisfaction de pouvoir enfin montrer son amour physiquement est un bonheur absolu. Ce sont les petites choses qui vous manquent le plus, comme se tenir la main ou caresser les cheveux, qui vous font réaliser à quel point vous êtes en manque de contact.

AMY ET SOPHIE

De gauche à droite : Amy et Sophie

Amy et Sophie : Nous sommes de nouveau ensemble physiquement et nous sommes hyper heureuses, c’est incroyable. J'ai la chair de poule tout le temps. C'est fantastique. Je ne peux pas le décrire. C'est comme un McDo en lendemain de cuite.

@daisythejones / @heatherglazzard

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.