Noisey

Des Beach Boys à Charles Manson : comment la scène musicale de Los Angeles a sombré dans le chaos au cours des années 1960

Dans son nouveau livre « Everybody Had An Ocean », William McKeen tente de comprendre comment de jeunes musiciens insouciants se sont retrouvés mêlés à des meurtres et des enlèvements commandités par une pop-star ratée.
2.5.17

En 1960, les Beach Boys sortaient « Surfin' USA », une chanson qui capturait toute la joyeuse exubérance que pouvaient offrir, à l'époque, les filles, les bagnoles, le surf, et le sud de la Californie en général. Los Angeles était la Mecque du surf rock, une musique qui reflétait le charme sans prétention de la ville. Mais les promesses du début des sixties tournèrent au tragique une dizaine d'années plus tard. Alors que des personnages hauts en couleurs s'imposaient sur le devant de la scène musicale – comme Charles Manson, Jan & Dean, Joni Mitchell, Sam Cooke, Frank Sinatra Jr., The Mamas And The Papas, Elvis Presley et Ike & Tina Turner – l'existence des frères Wilson se transforma en une spirale infernale qui les mena des orgies, de l'amour libre et de la surf music aux kidnappings et aux demandes de rançons.

Publicité

Frank Sinatra Jr. fut enlevé. Le chanteur texan Bobby Fuller fut retrouvé mort dans des circonstances inexpliquées - même si l'enquête conclut finalement à un suicide. Et surtout, Dennis Wilson se retrouva à fréquenter Charles Manson de manière très assidue à la fin des années 60, lorsque celui-ci essayait désespérément de percer dans l'industrie musicale. Le point culminant de l'horreur fut atteint avec les meurtres tristement célèbres perpétrés par la Manson Family, lors desquels le gourou et ses disciples assassinèrent brutalement neuf personnes.

Dans Everybody Had An Ocean : Music And Mayhem In 1960s Los Angeles, paru début avril aux États-Unis sur Chicago Review Press, William McKeen, auteur de livres sur la culture rock et professeur à l'université de Boston, qu'un diagnostic de cancer a poussé à terminer cet ouvrage qu'il souhaitait écrire depuis longtemps, passe en revue cette époque sombre et pleine d'événements inattendus. Comment une bande de jeunes américains bronzés connus pour leurs hymnes adolescents et insouciants ont fini par partager leur vie avec une rock star ratée qui s'avérera bientôt être un des criminels les plus vicieux de notre siècle ? Comment la musique se retrouva mêlée à d'autres kidnappings et meurtres perpétrés à cette période ? Je suis allé chercher des réponses auprès de McKeen.

Lire la suite sur Noisey