On a fait la tournée des popotes avec Jean Lassalle

Dimanche, le « candidat du monde rural » s'est lancé dans un bain de foule urbain, où il aura écouté, parlé, salué, chanté, un peu bu et pas mal mangé.
13.4.17

« Est-ce que quelqu'un peut me dire ce que je dois trafiquer ? » Sur le bitume chaud de Saint-Denis, Jean Lassalle se tient droit comme un i. Il est 10 h 30. La visite devait débuter à 10 heures et le soleil cogne déjà. Dans son large costume, affublé d'une cravate rouge, le candidat à la présidentielle du mouvement Résistons! ne connaît pas vraiment le programme de son dimanche. Tant pis ; il suivra les deux guides choisis pour le balader. Mais déambulera surtout au gré de ses envies.

Dans une ville de banlieue au taux de chômage de 23 % (selon l'INSEE en 2013), qui porte encore les stigmates de l'assaut spectaculaire de novembre 2015, Lassalle vient montrer que sa popularité ne se limite pas aux vaches et aux villages du Pays Basque. Pour écouter les doléances des habitants, il décide de (re)découvrir Saint-Denis en poussant la porte des petits commerces. Et donc, commerces de bouche : l'occasion de suivre Jean Lassalle était toute trouvée, dans une visite où le Pyrénéen aura écouté, parlé, salué, chanté, un peu bu et pas mal mangé.

Lire la suite sur Munchies.