La techno autrement, avec Bajram Bili

On vous fait écouter le deuxième album rugueux et acide du producteur tourangeau, « Remembered Waves », qui sort demain via Le Turc Mécanique.
26.1.17

Il s'appelle Adrien Gachet, il vient de Tours, il roule en analogique, il a commencé par le krautrock (ça s'entend, non ?), avant de se mettre à la techno ambient (option IDM et indus) et il a déjà sorti un album et quatre EP's depuis 2011, sur les labels Another Record et Le Turc Mécanique, tous munis d'un champ lexical qui devrait vous aiguiller sur les sujets qui l'animent (« ghost », « fog », « drone », « meditation »). Son nom de scène ? Bajram Bili. Le titre de son premier album ? Remembered Waves, 8 morceaux rugueux et acides qui sortent demain, vendredi 27 janvier (température prévue : 6°, risque d'humidité : 90 %) chez les labels sus-cités et qu'on vous fait écouter en avant-première juste en-dessous. Roulez jeunesse.

(Photo : Fiona Forte)

Prochaine date de Bajram Bili : La Bellevilloise (Paris), le 17 mars prochain.