FYI.

This story is over 5 years old.

Vous êtes accro au sucre comme d’autres à la méth’

En quoi le sucre peut-être considéré comme une drogue et pourquoi son addiction devrait être considérée comme une forme de toxicomanie.
31.5.16

Quand est-ce que vous allez enfin ouvrir les yeux ? Quand est-ce que vous allez reconnaître cette putain d'évidence ? Quand est-ce que vous allez enfin considérer votre besoin flippant en sucre comme une authentique addiction ? Cette dépendance ne vous est pas déjà clairement apparue – comme la Madone à Monte Berico ? Même quand vous avez contraint par la force ce gamin de vous filer la moitié de son Twix ? Même quand vous régler votre intraveineuse de Seven Up avant de dormir ?

Publicité

Bande de tox'.

Il serait grand temps d'assumer et de faire quelque chose pour vous en sortir. Heureusement, la situation n'a jamais été aussi propice à une désintoxication de saccharose. En gros, lutter contre cette dépendance impie est beaucoup plus simple aujourd'hui. Une nouvelle étude de l'Université de Technologie de Queensland, en Australie, soutient que les médicaments capables de soigner l'addiction au tabac pourraient être utilisés pour aider les personnes à se sevrer de sucre.

LIRE AUSSI : La vie en saccharose : du faux sucre encore plus sucré

Professeur en neuroscience, Selena Bartlett a mené les recherches dont les conclusions ont été publiées dans le magazine PLOS ONE ? Elle souligne que le problème lié à l'addiction au sucre est importantissime et rappelle que, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 1,9 milliard de personnes souffrent de surpoids, 600 millions sont considérés comme obèses.

Les gens consomment clairement trop de sucre. Difficile de leur en vouloir parce que c'est vraiment bon – et il y a une raison scientifique derrière tout ça. Les études entreprises par les scientifiques montrent que manger des aliments sucrés libère et de la dopamine et augmente son niveau dans le secteur « récompense et plaisir » du cerveau. Le même secteur qui devient complètement gueu-din quand il s'agit de tabac, de cocaïne ou de morphine.

Les mécanismes de l'addiction à la nicotine sont les mêmes que ceux des envies de saccharose ? Les moyens pour les supprimer aussi.

Peut-être que le truc le plus débile avec le sucre – et un autre point commun avec la drogue – c'est que sa consommation à long terme réduit progressivement le niveau de dopamine libéré. Du coup, comme dirait Bubbles dans un épisode de The Wire ; pour le même « trip », il faut augmenter la dose. Pire, Bartlett assure que « les animaux qui ont maintenu un haut niveau de consommation de sucre jusqu'à l'âge adulte peuvent avoir des conséquences psychiatriques et neurologiques irréversibles affectant leur humeur et leur motivation. »

Vous pensez pouvoir passer simplement aux édulcorants artificiels et tuer toute addiction dans l'œuf ? Nope. Masroor Shariff qui a aussi participé à l'étude ajoute : « Nos recherches ont montré que les sucres artificiels comme la saccharine produisent des effets similaires que ceux observés avec du sucre normal. C'est l'ensemble de notre relation avec les produits sucrés que nous devons réévaluer. »

LIRE AUSSI : Un mois sans Coca, un mois de souffrance

Pour lutter contre la dépendance au sucre, une solution : les médicaments comme la varénicline, vendue sous le nom de Champix aux États-Unis, prescrits pour arrêter de fumer. Les mécanismes de l'addiction à la nicotine sont les mêmes que ceux des envies de saccharose ? Les moyens pour les supprimer aussi. L'étude montre que la varénicline, la mécamylamine ou la cytisine modulent les récepteurs neurologiques pour atténuer le manque lié à l'abandon progressif de consommation d'édulcorants

Bartlett admet que la bonne vieille volonté n'a pas énormément d'effet sur l'addiction au sucre : « Comme d'autres drogues, se retirer d'une exposition chronique au sucre peut entraîner un déséquilibre dans les niveaux de dopamine et peut s'avérer aussi difficile qu'un arrêt brutal de consommation. » La catégorie de médicaments utilisés pour arrêter de fumer pourrait « représenter un traitement adéquat et une nouvelle orientation dans la stratégie de lutte contre l'obésité. »

Lutter contre le sucre comme on lutte contre les autres drogues ? Hâte de voir l'épisode sur le trafic de pommes d'amour dans la saison 8 de Narcos.