FYI.

This story is over 5 years old.

Déso les carnivores, une étude montre que les légumes nourrissent plus que la viande

Visiblement, la science vient d’expliquer pourquoi vous avez toujours faim après un hamburger et beaucoup moins après un plat de haricots.
Photo via Flickr user Josefine Stenudd

Cela fait maintenant plusieurs mois que certaines voix s'élèvent pour défendre les vertus d'un régime végétarien capable à la fois de sauver la planète et d'éviter que vos artères se retrouvent totalement encrassées par tout le bacon que vous vous enfilez. Ceux qui ne sont pas du tout tentés par l'expérience vous ont peut-être rétorqué que l'apport en protéines est bien moins important chez les végé et que des brocolis ne remplissent pas l'estomac. Ils se trompent.

Publicité

Si vous attendiez un signe pour franchir le Rubicon, sachez que la science a récemment trouvé une nouvelle raison pour vous pousser à choisir la feuille de laitue plutôt que le filet de bœuf : manger des légumes permettrait de nous sentir rassasiés plus longtemps par rapport à la viande.

LIRE AUSSI : Le végétarien parfait n'existe pas

Une étude de l'université de Copenhague montre qu'un individu qui consomme des légumes riches en protéines comme les haricots ou les petits pois a tendance à moins manger ensuite qu'un individu qui consomme le même niveau de protéines mais dans de la viande.

Les recherches, publiées dans le Food & Nutrition Journal, reposent sur l'observation du comportement de plusieurs participants qui ont été nourris avec trois galettes de constitution différente. La première était composée majoritairement de cochon, la seconde de haricots et la troisième d'un mélange de veau et de petit pois. Les résultats montrent que ceux qui ont mangé les galettes composées principalement de haricots ou de petits pois ont consommé ensuite 12 % de calories en moins lors de leur repas suivant que les participants qui ont mangé une galette avec de la viande.

Anne Raben, professeur à l'université de Copenhague et principale responsable de cette étude, a souligné, dans un communiqué de presse, le gros avantage des légumes sur la viande. Et s'ils rassasient plus que la viande, c'est principalement une question de fibre.

Publicité

« Le repas riche en protéines composé de légumes contient significativement plus de fibres que celui composé de porc ou de veau ce qui doit probablement contribuer à l'augmentation du sentiment de satiété », note Raben.

Les galettes de haricots ont peut-être longtemps été l'apanage des populations hippies mais aujourd'hui, elles ont atteint un réel niveau de mainstream, apparaissant par exemple au menu d'un McDonald's de Singapour – les premiers à vendre un burger veggie à base de petits pois, de haricots et de pommes de terre – ou dans les cuisines de MUNCHIES avec les produits d'Impossible Foods, startup de la Silicon Valley spécialisée dans l'alimentation.

LIRE AUSSI : Pourquoi les kids de 2016 deviennent-ils tous végan ?

Avec cette étude, Raben, qui mène en parallèle des recherches sur l'obésité, espère aussi lutter contre la désinformation : non, les légumes ne sont pas moins nourrissants que la viande.

« Les conclusions viennent démentir une croyance populaire et répandue qui dit qu'une personne doit consommer énormément de protéines pour être rassasié. On vient de prouver qu'on peut manger un repas riche en fibres et atteindre cette même sensation de satiété », ajoute-t-elle.

Il serait peut-être temps de passer aux petits pois.