Publicité
Tech by VICE

Avec le twitcheur qui streame son quotidien d'éboueur

Ce n'est pas parce que vous ne pouvez pas jouer aux jeux vidéo pendant votre journée de boulot qu'il faut arrêter de vous filmer.

par Zack Kotzer
09 Mai 2017, 5:15am

À la base, Twitch était clairement présenté comme une plateforme destinée à streamer des jeux vidéo. Mais aujourd'hui, on peut y voir tellement de trucs plus ou moins absurdes que le gaming semble parfois passer à l'arrière-plan : des gens qui cuisinent, des talk shows, des cours de peinture, des chaînes dédiées à la télé des années 90, ou même juste des gars qui soulèvent de la fonte face caméra. Tout cela peut avoir un petit côté Black Mirror, mais je ne crois pas être déjà tombé sur un type aussi attachant que TrashM4N. Le mec ne se filme pas en train de jouer à des jeux tout pourris - ça, c'est un délire de youtubeur. Lui, il se filme en train de vider des poubelles. Des vraies poubelles.

TrashM4N joue à Rocket League, Counter Strike et Call of Duty, mais il diffuse aussi plein de vidéos de lui à son boulot : il est éboueur. Il se promène donc en camion, il charge des ordures dans la benne dudit camion, il parle de jeux vidéo, il parle de bière, il répond aux questions des spectateurs et il écoute la radio, pépouze.

Dans un échange sur Twitter, il m'a expliqué qu'il n'était pas facile de trouver son public en se lançant sur Twitch. Mais quand Twitch a lancé sa catégorie IRL, il s'est dit qu'il avait peut-être un avantage sur d'autres twitcheurs.

"Streamer mon boulot m'a beaucoup aidé, sur le plan personnel, à y être plus épanoui, raconte TrashM4N. Je ne suis pas fan de mon boulot, mais j'adore le soutien que me témoigne la communauté Twitch, alors que la plupart des gens ne font même pas attention à notre métier. J'ai l'impression que bizarrement, je me sens enfin bien dans mon job."

TrashM4N m'a expliqué qu'il avait étudié de près le règlement de son job pour s'assurer que sa vie de streameur n'entre pas en conflit avec son quotidien d'éboueur. Il utilise un kit mains libres. Il ne lit le chat que quand son camion est arrêté. Il respecte scrupuleusement le code de la route.

Qui sait de quoi le futur sera fait ? Si ça se trouve, votre coiffeur va lui aussi se mettre au livestream. Ou votre dentiste. Peut-être que des légions de baristas et de bibliothécaires nous régaleront de leurs aventures quotidiennes. Peut-être même que Dieu nous regarde tous en livestream au moment où j'écris, et que non seulement notre monde est un simulation, mais qu'en plus des gamers boutonneux cosmiques se marrent et lâchent des commentaires moqueurs en nous regardant. En tout cas, la prochaine fois que vous jetterez une pile de vieux magazines de jeux vidéo, n'oubliez pas qu'ils seront peut-être ramassés par un autre gamer.