Publicité
Tech by VICE

Comment choper Amazon Prime gratuitement et pour (presque) toujours

Il n'y a pas meilleure période pour mettre une carotte à l'infâme Amazon.

par Samantha Cole et Sébastien Wesolowski
11 Décembre 2018, 7:30am

Image : Shutterstock

Les révélations s'enchaînent depuis un an. Amazon traite ses employés comme des robots ou des bêtes, conçoit et commercialise des produits qui violent la vie privée de ses clients, enfume tranquillement le fisc... Forcément, la révolte enfle. Aux États-Unis, de plus en plus de gens résilient leur abonnement Amazon Prime en signe de protestation.

Malheureusement, Amazon a glissé ses tentacules dans tous les recoins de notre vie numérique. Son pouvoir est tel qu'il risque de ne même pas sentir le boycott de son offre Prime. Les services d'hébergement et de cloud computing d'Amazon Web Services sont des piliers d'Internet, il est presque impossible de leur échapper. Par contre, un compte Prime coûte 49 euros par an.

Aux États-Unis, 44% des ventes en ligne sont passées par Amazon en 2017. En France, presque une sur cinq. Jeff Bezos, le responsable de ce merdier, est l'homme le plus riche du monde : le groupe financier Bloomberg estime qu'il possède 138 milliards de dollars. Son plus proche concurrent, Bill Gates, pèse 40 milliards de moins.

Bref, vous ne ferez jamais de mal à Amazon ou Bezos en lâchant Prime. Mieux vaut gruger le système — ce n'est pas moins efficace et, au moins, c'est marrant. Aussi, permettez-moi de vous expliquer comment exploiter profiter de Prime pour toujours (ou presque) sans dépenser le moindre sou.

J'utilise la technique que je m'apprête à vous dévoiler depuis des années. Sachez que j'ai fait des erreurs en apprenant à la maîtriser. Respectez mon enseignement, soyez attentifs et ne les reproduisez pas.

Étape N°1 : Créez une nouvelle adresse mail

Vous avez sans doute déjà utilisé votre mail « habituel » pour gratter un mois d'essai gratuit sur Amazon Prime. Évidemment, cela signifie que vous ne pouvez plus l'utiliser pour ça. Il vous faut donc ouvrir une nouvelle boîte mail sur le service de votre choix : Yahoo, AOL, MSN... Je préfère éviter Google. Sachant que j'utilise beaucoup de ses services au quotidien, les choses pourraient vite devenir ingérables. Évitez seulement de créer une adresse jetable sur Email Fake, Guerrilla Mail ou apparentés. Ces services ne donnent pas accès à une boîte sécurisée, or c'est précisément ce dont vous allez avoir besoin pour confirmer l'essai gratuit et suivre le périple de vos colis.

Sachez que la plupart des services mail limitent le nombre d'adresses par numéro de téléphone. Comme vous allez connecter cette adresse et son futur compte Amazon affilié à vos informations bancaires, vous avez tout intérêt à utiliser l'identification à deux facteurs. Les zinzins de la sécurité peuvent acheter un téléphone prépayé pour recevoir leur code. Quand vous atteignez la limite d'adresses, changez de service mail. C'est aussi simple que ça.

Étape N°2 : Prenez un gestionnaire de mots de passe

C'est la partie la plus importante de la manip. Pas question de l'ignorer. Croyez-moi, vous allez avoir besoin d'un outil pour garder tous vos mots de passe quelque part. Aucun être humain lambda ne peut se souvenir de dizaines de logins comme ça. En effet, vous allez devoir conserver les informations de connexion de votre compte Amazon, mais aussi pour vos boîtes mail fantoches.

Utilisez Lastpass ou le gestionnaire de mots de passe de votre choix si vous n'en avez pas déjà un. En plus de vous permettre de douiller Amazon, cet outil renforcera votre sécurité sur Internet.

Étape N°3 : Commencez votre essai gratuit

Déjà, déconnectez-vous d'Amazon. Vous êtes forcément connecté dessus avec votre compte legit. Ouvrez ensuite un nouveau compte à l'aide de l'adresse mail que vous venez de créer. Enfin, cliquez sur n'importe lequel des liens qui vous invitent à essayer Prime. Vous ne pouvez pas les rater, il sont littéralement partout sur le site.

1544104682568-amazon-essaigratuit-grand

Sachez que vous allez devoir fournir vos codes de carte bancaire pendant l'inscription. Pas d'angoisse : Amazon ne vous prélèvera jamais le moindre sou si vous suivez mes instructions.

La meilleure partie de tout ça — et la preuve que boycotter Prime est inutile — c'est qu'Amazon ne semble pas contrôler le nombre d'essais gratuits auquel un individu peut souscrire, ou si peu que c'en est presque inutile. Dans ce fil Reddit, des internautes rapportent qu'ils ont pu effectuer une trentaine d'essais gratuits avant qu'Amazon ne se décide à les arrêter. Après tout, les conditions d'utilisation de l'offre ne défendent pas de les enchaîner comme ça. Elles signalent néanmoins que l'entreprise se réserve le droit « d'interrompre votre abonnement Prime à discrétion et sans préavis ».

J'ai demandé à Amazon de m'expliquer comment ils contrôlaient les abonnements Prime. Je mettrai cet article à jour en cas de réponse.

Étape N°4 : Terminez l'essai gratuit

L'heure de la carotte est venue. Immédiatement après avoir commencé l'essai gratuit, arrêtez-le.

1544104703540-Amazon-votrecompte

Pour ce faire, cliquez sur « Votre compte » dans la barre supérieure puis sur « Votre compte Amazon Prime ». Comme l'activation de votre compte peut demander un moment, vous allez peut-être devoir attendre un peu pour que ces options soient disponibles. En temps voulu, une barre latérale à gauche de l'écran vous proposera de « Ne pas continuer - Renoncer aux avantages Amazon Prime ». C'est le deuxième moment critique. N'oubliez pas : vous n'allez sans doute plus jamais checker la boîte mail avec laquelle vous vous êtes inscrit. Vous devez donc « Mettre fin à [vos] avantages » — tenez vous loin de l'option « M'envoyer un rappel plus tard ».

1544104924438-amazon-renoncer

Amazon est connu pour ses « dark patterns », ces pirouettes de design conçues pour pousser le consommateur à l'achat. Ici, le site la joue plutôt cash mais ne vous laissez pas impressionner : cliquez sur « Mettre fin à mes avantages » jusqu'à atteindre l'ultime écran du processus de désinscription et son bouton « Annuler et perdre mes avantages ». Cliquez. Une nouvelle page apparaît. Elle dévoile la date de fin de votre adhésion et déclare, en petits caractères : « Votre carte ne sera pas débitée et vous perdre le bénéfice de vos avantages ». Mission accomplie.

1544104939549-amazon-annulation

J'ai appris à la dure ce qui se passe quand on n'annule pas immédiatement sa souscription. Il m'est arrivé d'oublier d'interrompre un essai gratuit et de me retrouver à payer plusieurs mois d'Amazon Prime sans m'en rendre compte — sans savoir sur quel compte. J'ai dû retrouver la bonne adresse mail en me connectant à chacune de mes boîtes fantoches et leur compte Amazon associé pour retrouver la coupable. Bien sûr, j'avais oublié la plupart de mes logins car je n'utilisais pas encore de gestionnaire de mots de passe. Ne soyez pas comme moi, je tiens à ce que vous évitiez cette erreur stupide.

Étape N°5 : Profitez de la vie en toute quiétude

Vous voilà libre d'exploiter tous les bénéfices d'Amazon Prime pendant les 30 prochains jours, ce qui devrait être bien commode en cette période de Noël. Je pousse le vice jusqu'à mettre une alerte sur mon agenda pour me préparer à renouveler l'essai gratuit. Sachant que vous avez annulé l'essai alors qu'il commençait à peine, vous n'êtes pas obligé de faire ça. Amazon se chargera de vous rappeler que vos « avantages » vont s'envoler chaque fois que vous vous connecterez. Il n'est d'ailleurs pas nécessaire de renouveler l'opération chaque fois qu'un essai arrive à son terme. Libre à vous d'opter pour un nouvel essai gratuit seulement quand le besoin s'en fait sentir.

Étape bonus : Faites un peu d'introspection

Vous utilisez Amazon Prime pour vous faire livrer gratuitement des choses que vous pourriez acheter dans un commerce du coin, pas vrai ? C'est dommage. De toute façon, Amazon risque de durcir ses règles vis-à-vis des essais gratuits d'ici peu. Peut-être aujourd'hui, peut-être demain. D'ici là, vous pouvez commandez autant de paquets de M&M's avec livraison gratuite qu'il vous chantera.


VICE France est aussi sur Twitter , Instagram , Facebook et sur Flipboard.