Publicité
Music by VICE

L'étrange affaire 21 Savage

Cette semaine, on a appris que 21 Savage était en fait anglais. Depuis, un shitstorm sans précédent s'abat sur lui. Du coup, on a un peu voulu remonter le fil.

par Yérim Sar
08 Février 2019, 1:52pm

21 Savage à l'Amphithéâtre Austin360 à Austin, Texas (2016). © Ralph Aversen (Wikicommons)

Depuis quelques jours, Sha Yaa Bin Abraham-Joseph, aka 21 Savage, est dans la tourmente. Le rappeur a été arrêté, bon jusque là c’est la routine, et selon le calendrier du rap c’était probablement son tour de se dévouer. Là où ça coince, c’est qu’il est détenu non pas par la police classique mais par les services d’immigration américains, qui ont expliqué qu’il était en réalité un ressortissant britannique. Et à partir de là, tout est parti très vite, très loin.

Ce qu’il s’est passé

En l’an de grâce 2019, le 3 février, 21 Savage est arrêté. Alors que tout le monde s’attend à une accusation lambda, on apprend que l’ICE (Immigration and Customs Enforcement, les services d’immigration de là-bas, qui sont encore plus excités que les nôtres) détient le rappeur au motif qu’il est de nationalité britannique, présent illégalement sur le territoire US. La procédure exige donc de le renvoyer dans son pays natal. Les mecs vont plus loin et martèlent que toute sa vie, exposée publiquement via sa musique et sa célébrité, n’est qu’une mise en scène ; le gars jouerait un personnage depuis le début juste pour percer dans le rap, en gros.

1549631087780-21-savage-memes-british-uk

Parce qu’internet gagne toujours, des centaines de memes fleurissent : on y voit le rappeur incrusté dans des décors anglais typiques, des réinterprétations de certaines punchlines, bref du classique, de l’efficace, du mongol.

La chanteuse Demi Lovato poste un innocent « c’est rigolo » devant cette avalanche de galéjades, du coup tout internet lui explique que si savoir un homme privé de liberté et incertain de son avenir la fait marrer, peut-être qu’elle devrait aller s’asseoir sur un cactus et refaire une overdose d’héroïne. C’est un peu cavalier mais c’est le jeu. La dame quittera donc twitter dans les heures qui suivent.

1549631142004-demi-ig-5

Chris Brown lui aussi relaie un meme ironisant sur l’actualité, et cette fois c’est Offset qui lui fait remarquer que c’est faiblard de se moquer comme ça, suite à quoi Chris Brown réplique en lui proposant un combat mano a mano. Comme quoi ce n’était pas une légende, le mec devient effectivement plus confiant après chaque accusation de viol.

Tory Lanez vole au secours de Demi Lovato, on ne va pas douter de son sens des réalités, on ne juge pas. Par contre il faut juste rappeler que la semaine précédente, le gars avait déclaré être « le meilleur rappeur du monde » alors qu’il est plus connu pour des tubes R’n’B qu’autre chose.

Enfin, on a droit à une déclaration très claire des représentants de l’artiste. Ils ne nient pas sa nationalité d’origine, son certificat de naissance indique bel et bien un quartier de Londres, en revanche, le gars est entré aux Etats-Unis depuis ses 7 ans, n’en est presque jamais reparti, que sa situation n’a jamais pu être réglée malgré ça, et surtout qu’il ne correspond pas du tout au profil type des personnes visées par ce type de procédure puisque non seulement sa demande officielle de U Visa est en attente depuis plusieurs années, mais en plus vu son statut public, il n’a aucun intérêt à tenter de fuir pour se mettre à vivre « clandestinement » où que ce soit.

Partant de là, plusieurs questions se posent.

Qui l'a dénoncé ?

1549631286300-6ix

Tekashi 6ix9ine
Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, cette théorie ne vient pas du fait que 21 Savage a rabaissé 6ix9ine en déclarant ouvertement sur ses réseaux qu’il ne respectait pas les balances et ceux qui passaient des deals avec les fédéraux. Non, c’est juste que comme Tekashi dénonce absolument tout le monde en ce moment, bon, un de plus ou de moins.

Les Bone Thugs-N-Harmony
Suite à une embrouille qu’on affublera du tampon officiel « pathétique mais rigolo », Bizzy Bone, Layzie Bone et Krayzie Bone ont tous attaqué 21 Savage via des morceaux mais aussi des live instagram d’anthologie, mention spéciale à celui où Bizzy exhibe des armes avant que quelqu’un vienne lui dire « la police est devant la porte » et qu’il ait la réaction la plus involontairement marrante depuis le classique « ma personne est sacrée » de Jean-Luc Mélenchon. Donc forcément, le gars a eu un petit échange cordial avec les autorités et autant joindre l’utile à l’agréable en dénonçant cet odieux dégustateur de pudding.

Amber Rose
Comme tous les rappeurs de son âge qui ont rapidement percé, 21 Savage est sorti brièvement avec Amber Rose avant de se faire larguer. Suite à ça, il a déclaré quand des internautes suggéraient qu’elle l’avait trompé « lol, si c’était arrivé elle serait morte », tandis que de son côté la biche au grand canyon avait précisé en interview « 21 me manque, je renifle encore ses caleçons ». Vous l’aurez compris, les deux parties sont clairement irréconciliables et c’est sans doute le cœur brisé qu’Amber a dû vendre la mèche aux services d’immigration, histoire de pouvoir mettre la main sur sa réserve de caleçons pendant qu’il est enfermé.

Un spectateur du Tonight Show
À peine une semaine avant son arrestation, le bonhomme a fait un live chez Jimmy Fallon, sauf qu’il a modifié certains lyrics de son morceau « A Lot » : « been through some things so I can’t imagine my kids stuck at the border, Flint still need water, people was innocent, couldn’t get lawyers ». Une petite dédicace qui ne peut plaire que moyennement à des gens portés sur la construction d’un mur entre les USA et le Mexique, et plus généralement le reste du monde. C’est balot.

Comment tirer avantage de la situation ?

Faire des feats avec Elton John
Si Young Thug et Eminem ont pu le faire, il n’y a pas de raison. 21 n’aura qu’à profiter de la confusion autour de son prétendu côté british pour décrocher une collaboration cinq étoiles, de préférence sur un remix de « Candle in the Wind » ou « Tiny Dancer » pour les plus perfectionnistes.

Se rapprocher de la scène Grime
Parce que ce genre musical typiquement made in UK est pour l’instant essentiellement vampirisé par Drake outre-atlantique, et ça c’est honteux, en plus d’être certainement dégueulasse d’un point de vue hygiénique.

Faire un remix de « 21 Questions » dès sa sortie
Parce que ça tombe sous le sens niveau titre : outre le chiffre 21, le tube de 50 Cent avait pour thème ses doutes à propos de l’amour d’une femme sur le mode « si j’avais des problèmes/si j’étais pauvre/en prison est-ce que tu m’aimerais encore », etc. Donc on est pile poil dans le sujet vu l’expérience fascinante que le Londonien refoulé est en train de vivre. Et pis Savage est un homme de goût, il pourra prendre Z-Ro pour remplacer Nate Dogg.

Tuer 6ix9ine
Tout ce qu’il faut c’est se démerder pour transiter par la même prison que Tekashi et l’empêcher de parler aux fédéraux. Ainsi 21 Savage deviendra LE vrai héros national, l’homme providentiel dont l’Amérique n’osait plus rêver depuis Benjamin Franklin.

Dire que tout ça, c’est à cause du Brexit
Ok, ça n’a strictement aucun rapport. Mais c’est une excuse qu’on entend tellement ces temps-ci, que sur un malentendu, ça peut marcher.

Affronter Liam Neeson en tête à tête
Tout comme notre ami à sa façon, le comédien Liam Neeson est à la fois britannique et américain. Et il a déclaré récemment que suite au viol d’une de ses amies par un vilain monsieur couleur Nesquik, il avait traversé une période sombre où il rêvait plus que tout de tomber sur un noir qui le provoquerait dans la rue histoire d’avoir une excuse. Là vous pouvez légitimement vous demander « une excuse pour quoi exactement ? », bah relisez, pour tuer un noir, au pif, dans la rue. Heureusement que sa pote ne s’est pas faite gangbanger par une équipe d’Irlandais pure souche, le mec aurait juste eu à attendre la Saint-Patrick pour sortir grenades et uzi lors d’un Taken 4 improvisé. Ou peut-être que ça ne marche qu’avec les noirs, et c’est ce qui nous amène à notre sujet : 21 Savage pourrait très bien se porter volontaire pour être ce noir provoquant, et faire d’une pierre deux coups en accordant un combat à la loyale à ce bon vieux Liam qui semble en avoir terriblement besoin. Bonne action, image publique redorée pour les deux parties en présence, c’est la solution rêvée.

Quelles leçons tirer de tout ça ?

L’existence précède l’essence
Concrètement 21 Savage est une figure reconnue du rap d’Atlanta, pratiquement toutes les têtes du rap game lui ont témoigné leur soutien. Même au moment de la confusion totale autour de sa nationalité, des artistes et simples habitants d’Atlanta ont affirmé sur les réseaux qu’ils se foutaient éperdument de ces histoires car pour eux « c’est un mec d’ATL », point barre, pour son apport artistique, sa façon de représenter le secteur et tout l’aspect caritatif auquel il est également attaché. Une preuve de plus que ce n’est pas notre nature mais plutôt nos actes et nos décisions qui nous définissent, big up à J-P Sartre qui serait sans doute fier de tout ça.

On n’insiste pas assez sur l’histoire et la géographie
Le moment où les origines des parents du bonhomme ont fuité a provoqué une cascade de quiproquos. Une écrasante majorité de gens ont juste retenu « britannique », ce qui s’est avéré réel comme on l’a vu plus haut. Mais d’autres, en cherchant plus loin (wikipedia), ont découvert que la famille de l’artiste vient de Dominique. Et là ça a encore plus foutu la merde vu que certains ont confondu ça avec la République Dominicaine, quand d’autres ne voyaient même pas de quoi il s’agissait exactement, et sans doute que quelque part un con a dû penser que Dominique c’était juste le nom d’un bon pote du rappeur qui l’avait hébergé. Or Dominique est une petite île assez importante niveau historique des Caraïbes et des environs : l’esclavage ayant été aboli plus tôt qu’ailleurs (1833), beaucoup d’esclaves fugitifs sont venus se réfugier là-bas.

La politique d'immigration des USA est merdique
C’est évidemment beaucoup moins amusant que des memes parodiques, mais si on s’arrête deux secondes sur ce qui est arrivé, le premier constat c’est que les autorités US sont dans une quête anti-immigrés qui ferait frétiller Marine Le Pen et Christophe Castaner s’ils savaient un peu mieux lire l’anglais. À cette pugnacité s’ajoute le petit bonus de la maison de l’Oncle Sam, à savoir des conditions de détention pas franchement folichonnes ; actuellement le rappeur est concrètement enfermé 23h par jour et n’a bien sûr aucune permission de visite pour voir ses enfants ou qui que ce soit d’un point de vue intime. Si à sa sortie ou, soyons fous, durant son séjour, sa situation en tant que célébrité pouvait jeter un coup de projo sur tous les autres dans son cas, c’est bon à prendre. D’ailleurs ce serait objectivement le seul et unique côté positif de cette histoire. Quel grand homme ce 21, même quand il est au fond du trou il aide des inconnus sans le savoir.

Prendre au pied de la lettre des propos de rappeurs est idiot
Forcément, quand on écoute et comprend, même un minimum, les textes de ce joyeux galopin, on a un léger souci puisqu’il clame haut et fort avoir grandi à Atlanta, quartier mal-famé, gangsta shit, tout ça et niveau interview/médias, il n’a jamais précisé quoi que ce soit, même quand les mots « born in Atlanta » sont présents dès la première phrase d’intro. Du coup nombreux sont les auditeurs/journalistes/chroniqueurs qui le présentaient d’office comme un natif de la ville et détaillaient son enfance et adolescence en se basant sur des extraits d’interviews et de textes de morceaux, en toute bonne foi. Alors on pourrait très bien se moquer d’eux, c’est d’ailleurs encouragé, mais de l’autre côté il y a le camp adverse : ceux qui ont hurlé à la trahison et sont partis directement du principe qu’il avait forcément menti sur toute la ligne et qu’il joue probablement au cricket avec Hugh Grant depuis l’âge de 4 ans. Des deux côtés, il faut savoir raison garder : oui il a grandi à Atlanta dès la fin de son enfance mais pas avant, et non ça ne change pas grand-chose à la vie de merde qu’il a souvent décrit dans ses sons.

La prudence est désormais de mise
Vu la politique ultra-teigneuse des US niveau immigration, il va falloir agir préventivement avant que ça dégénère. En commençant par exemple par demander à Lil Wayne, Tyler The Creator et Future de s’équiper de leurs meilleurs avocats pour clarifier s’il en est besoin leur situation actuelle.
Après l’affaire ubuesque de 21, plus personne n’est à l’abri. Il est probable que des juristes triés sur le volet devront convaincre les autorités que Lil Wayne n’est pas réellement venu depuis la planète Mars, que Tyler n’est pas un gobelin du Mordor et que Future ne vient pas techniquement de Pluton. Comme vous le diront tous les habitués des allers-retours avec certains produits dans le coffre, « on n’est jamais trop prudent avec ces cons-là ».

1549632098729-Dyv5m9mXgAYbULU

Jay-Z peut être classe quand il veut
Et ça c’est beau. Le mari de Beyoncé s’est enfin sorti les doigts. Pas au micro, mais c’est un début. Ainsi, alors que tout le rap game d’outre-atlantique utilisait son arme favorite, à savoir le hashtag #Free21 sur les réseaux sociaux, Sean Carter a fait une déclaration officielle pour expliquer que cette situation était intolérable et qu’il avait engagé une dream-team d’avocats pour mettre fin à cette mascarade. Là, tout le monde a senti la pression. Alors certes ça aurait été cool de faire ça pour Max B, 03 Greedo ou encore C-Murder mais leurs cas sont plus casse-gueule et moins médiatiques. Ceci dit ne soyons pas mesquins, toute activité qui empêche Jay-Z d’enregistrer un nouvel album commun avec sa femme est bonne à prendre.

C’est la honte pour la France
Quel rapport ? Bon déjà, pas besoin d’en trouver un puisque c’est toujours la honte pour la France, tout le temps, quoi qu’il arrive, il n’y a qu’à regarder les sorties ciné de la semaine ou les déclarations du gouvernement. Mais dans ce cas précis, c’est au sujet de nos expatriés. Cette affaire prouve que même les sans papiers sont bien meilleurs que nous et percent aux US sans aucun souci. Comme dit plus haut, Abraham-Joseph est un citoyen et un artiste ultra-respecté de ses pairs. Alors que si vous vous baladez à Miami et que vous demandez nonchalamment « excuse me, do you know Booba and La Fouine », dans le meilleur des cas on vous indiquera la direction des toilettes publiques. Après vous pouvez toujours avoir la chance de tomber sur un des potes de Gato da Bato mais dans ce cas-là vous ne comprendrez pas sa réponse, quelle qu’elle soit.

1549643594483-golden

Sinon ça n’a rien à voir mais cet extrait d’interview prouve que 21 Savage, malgré son jeune âge, partage avec Seth Rogen un amour pour le légendaire jeu vidéo Golden Eye. Donc on tient la preuve ultime que ce mec est un bon et qu’il faut le relâcher dans les plus brefs délais. En plus, un Anglais pur souche aurait certainement boudé cette incarnation décadente de James Bond. Lui non, alors laissez-le tranquille.

Yérim Sar est sur Twitter.

Noisey est sur Facebook, Twitter et Flipboard.

Tagged:
Music
Hip-Hop
immigration
Features
Noisey
Internet
Rap
Trump
21 Savage
USA! USA! USA! USA! USA! USA! USA! USA! USA! USA!