J’ai essayé de troller Génie et voici ce qui est arrivé

J’ai essayé de troller Génie et voici ce qui est arrivé

« Génie, apporte-moi 200 Skittles rouges, dans un sac banane à Osheaga. »
10.8.17

Tout a commencé par une joke, comme pas mal tout ce qui est l'fun dans ma vie. Un de mes amis tombe sur Génie MTL, une nouvelle start-up montréalaise qui se veut un assistant personnel avec qui on communique par Facebook Messenger, comme un chum.

« Vous pouvez demander ce que vous voulez. Vraiment. Si c'est légal, on se met au travail. »

Pas le choix de le tester immédiatement, mes amis décident de commander une piñata au Ping-Pong Club, parce qu'ils n'en ont pas besoin, pis c'est ça qui est drôle.

OK, Génie, t'as mon attention. Je sens qu'on va avoir du fun, toi pis moi.

Le lendemain, en jouant au softball avec l'équipe de VICE Québec, je me fais une entorse à la cheville en mettant le pied sur le premier but mal arrimé. Après une couple d'heures à regarder ma cheville enfler et une série random sur Netflix, mes Instagram DM sont unanimes dans leurs conseils : « Mets d'la glace! »

Mais je n'en ai pas. Pis j'arrive plus à marcher. Si seulement quelqu'un pouvait aller m'en chercher…

Quand j'ai reçu mon sac de glace (et mon Gatorade jaune), j'ai su que je devrais passer aux choses sérieuses éventuellement. Et par sérieuses, je veux bien sûr dire stupides et farfelues.

Week-end suivant, je suis à Osheaga avec mon gars. Pendant que ce p'tit gars gâté chill dans le Artist World avec sa mère, à manger la bouffe de Chuck Hughes et Dany Smiles, j'ai un flash.
Mon gars adore les Skittles. Les rouges sont ses préférés.

« Génie, j'ai une mission pour toi. Apporte-moi 200 Skittles rouges, dans un sac banane (pour élever le niveau de difficulté) à Osheaga. »
J'étais certain qu'on me répondrait « Monsieur, c'est bizarre comme demande. En plus, il est 19 h 30 un dimanche, on trouvera jamais de sac banane. »

La réponse de Génie? « Beau défi! Exactement comme on les aime. »

Coût de l'opération : 58,66 $. C'était un défi dispendieux, mais je m'y attendais un peu : à coup de douzaine de Skittles rouges dans un sac, ça en prenait plusieurs, en plus du sac banane. OK, 1-0 Génie. Mais je n'ai pas dit mon dernier mot.

Le lendemain, en finissant de travailler, j'avais un craving de fast-food, mais j'étais indécis. Pourquoi ne pas mettre Génie sur le coup?

« Génie, sors de ta lampe. J'veux le trio parfait. Burger du Five Guys, frites du McDo avec quatre McCroquettes et un jus du Orange Julep. »

11 km séparent le Julep du Five Guys le plus proche au centre-ville. Il est 18 heures, en plein trafic. « We like how you think » a été la réponse de Génie.

Cette fois-ci, ça m'a coûté 39,16 $. Ça fait cher du trio, mais, encore là, mes demandes farfelues ont un prix. Le pire : c'était encore chaud. Je ne sais pas comment ils ont fait, mais c'était fucking bon. « Damn you, Génie! »

2-0 Génie.

Le lendemain, j'étais dans mon salon à me demander ce que je pourrais bien trouver pour mon nouvel assistant, auquel je commençais vraiment à m'attacher. C'est là que j'ai remarqué ma plante en train de mourir dans l'indifférence.

Guess what? 3-0 Génie.

Ça m'a coûté 32,64 $ et mon salon est pas mal mieux comme ça. Je songe sérieusement à demander à Génie de venir arroser ma nouvelle plante pour ne pas qu'elle meure.

GénieMTL a réussi toutes mes épreuves, mais je n'ai pas encore dit mon dernier mot. Parce que je suis rendu accro à cet assistant qui réalise tous mes caprices. I'll be back, Génie. Mais I'll be back à la prochaine paie, parce que mes demandes excentriques peuvent se révéler coûteuses.