Publicité
migrants

Nombre record de demandes d'asile au Québec en février

Le nombre de personnes qui traversent la frontière américaine pour se rendre au Québec et demander l’asile, a été multiplié par sept en février par rapport à l'année dernière.

par Rachel Browne
07 Mars 2017, 10:10am

Ryan Remiorz/The Canadian Press

Le nombre de personnes qui traversent la frontière américaine pour se rendre au Québec, et demander l'asile, a été multiplié par sept le mois dernier.

D'après les nouveaux chiffres obtenus par CBC News, 724 personnes ont effectué une demande d'asile en février, contre seulement 99 en février 2016. En janvier, 452 personnes avaient demandé l'asile en traversant la frontière — contre 137 en janvier 2016. Cela correspond à une augmentation de 230 pour cent.

Il y a tellement de réfugiés qui se présentent à la frontière que les services douaniers du Québec ont investi un sous-sol inutilisé pour traiter les demandes d'asile.

Dans d'autres provinces du Canada, de plus en plus de personnes prennent des risques et des routes détournées pour rentrer dans le pays et éviter de se faire arrêter et d'être renvoyées aux États-Unis. Nombre de candidats à l'asile citent l'élection de Donald Trump et le statut précaire des immigrants aux États-Unis comme autant de raisons pour fuir. De partout au Canada, on se prépare à voir davantage de personnes arriver alors que le climat va se réchauffer.

Ce mardi, les autorités canadiennes vont se réunir pour discuter de solutions quant à cet afflux de demandeurs d'asile. Des membres du parti conservateur canadiens demandent au gouvernement de renforcer la sécurité le long de la frontière. Ils souhaitent aussi que les forces de l'ordre poursuivent pénalement ceux qui essayent de contourner les postes-frontières.

Au cours du week-end, le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, s'est rendu à Emerson dans la province de Manitoba. Cette petite ville frontalière a vu le nombre de traversées augmenter de manière exponentielle ces derniers temps. Goodale a annoncé que les services frontaliers locaux recevront une enveloppe de 30 000 dollars supplémentaires pour gérer l'arrivée de réfugiés.

La Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, qui traite les demandes d'asile transmises par l'Agence des services frontaliers du Canada, fait état d'une augmentation de 40 pour cent des demandes d'asile en 2016 par rapport à l'année précédente. Le nombre de demandes d'asile acceptées n'a en revanche pas été communiqué.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR