FYI.

This story is over 5 years old.

Martinique

Les saisies massives de cocaïne s’enchaînent au large de la Martinique

Avec 2,25 tonnes trouvées sur un bateau mercredi dernier, les douanes françaises ont fait la plus grosse saisie de cocaïne de toute leur histoire.
21.4.15
(c) Marine Nationale

Photo ci-dessus : Les douanes françaises lors d'une saisie précédente en avril 2014

La semaine dernière, entre mercredi et vendredi, les douanes françaises ont saisi deux tonnes et demie de cocaïne sur deux bateaux, au large des Antilles. Dans la première embarcation, interceptée mercredi, se trouvait l'essentiel de la cocaïne, soit 2,25 tonnes, une saisie record pour les douanes françaises. Si cette cocaïne était revendue au détail en France, elle générerait plus de 150 millions d'euros, selon les prix mesurés en 2013 par l'association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA). La deuxième embarcation, interceptée vendredi, contenait environ 220 kilos de cocaïne.

Images de la saisie filmées par les autorités françaises.

Le premier bateau et ses deux tonnes de poudre faisaient route « vers l'Europe », selon un porte-parole de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) — les douanes françaises — interrogé par la chaîne France 2 ce dimanche. On ignore en revanche vers quelle destination se dirigeait le deuxième bateau et ses 200 kilos de cocaïne saisis deux jours plus tard.

Publicité

Les deux opérations de la semaine dernière portent le bilan des saisies de cette année à déjà plus de 3,6 tonnes de drogue saisies en mer par les services de l'État. Sur toute l'année 2014, les douanes françaises avaient saisi 6,6 tonnes de cocaïne dans le monde entier.

Le deuxième bateau, un remorqueur qui battait pavillon guyanien, a été intercepté à environ 650 kilomètres à l'Est de l'Arc antillais, selon la chaîne locale France 1, par la frégate de surveillance française Germinal et les équipes américaines de l'agence interministérielle de lutte contre le narcotrafic (JIATF-S). Dans ce remorqueur, cinq bidons contenant les 220 kilos de cocaïne ont été découverts. Quatre narcotrafiquants présumés ont été arrêtés et mis en garde à vue par l'Office central de répression des trafics de stupéfiants (OCRTIS).

À lire : Pourquoi des narcos ont balancé une tonne de cocaïne au large de la Belgique ce week-end

Si ces 220 kilos représentent une saisie importante, l'opération menée deux jours auparavant, a quant à elle été qualifiée d'« historique », dans un communiqué du ministre des Finances français Michel Sapin et du secrétaire d'État chargé du Budget Christian Eckert, tous deux responsables des douanes françaises. Elle a mené à la saisie de plus de deux tonnes de cocaïne, un record pour les services douaniers français.

Depuis l'automne 2014, les enquêteurs des douanes françaises, britanniques et espagnoles surveillaient un voilier, le Silandra, dans les Antilles. Selon Le Parisien, il aurait été acheté « 500 000 euros en liquide » par un Espagnol « connu pour avoir appartenu à l'organisation séparatiste basque ETA dans les années 1980 ».

Publicité

L'enquête s'accélère la semaine dernière. Le 13 avril, selon France 2, la cocaïne est chargée dans le bateau. Puis celui-ci fait escale à l'île de Sainte-Lucie, un état insulaire au sud de la Martinique. Le mercredi 15 avril, le Silandra s'élance finalement dans l'Atlantique et fait route vers l'Europe. C'est en pleine nuit, ce vendredi, qu'il a été intercepté, à 200 kilomètres au large de la Martinique, par deux vedettes des garde-côtes. Le Silandra « battant faussement pavillon américain », selon le communiqué ministériel. À bord du voilier, les garde-côtes ont trouvé trois occupants — deux Espagnols et un Vénézuélien, selon la DNRED — ainsi que 80 ballots dans lesquels étaient répartis les 2,25 tonnes de cocaïne.

— DOUANE FRANÇAISE (@douane_france)April 20, 2015

Les suspects ont été appréhendés puis confiés à la police, et le voilier ramené à Fort-de-France dans le cadre d'une enquête ouverte par la juridiction interrégionale spécialisée de Fort-de-France, explique Europe 1. La cocaïne a été confiée aux douanes pour être détruite.

« C'est la plus grosse saisie de cocaïne de toute l'histoire de la douane française, donc un peu plus de 200 ans, » a déclaré le porte-parole de la DNRED sur France 2. « Et c'est une des dix plus grosses saisies françaises de cocaïne dans le monde. » Les autres saisies mentionnées ont été effectuées par d'autres corps des forces de l'ordre.

En novembre 2006, la Marine nationale française avait réalisé une prise exceptionnelle de 4,3 tonnes dans un cargo panaméen, toujours au large de la Martinique.

Selon le rapport mondial 2011 de l'UNODC, le bureau de l'ONU sur la drogue et le crime, le Pérou, la Colombie et la Bolivie produisent environ 700 tonnes de cocaïne chaque année — un chiffre en baisse —, dont plus d'un quart serait à destination de l'Europe.

À voir : Le nouveau roi de la Coke

Suivez Matthieu Jublin sur Twitter : @MatthieuJublin

Image via (c) Marine Nationale