Sports

Tony Yoka résume bien notre sentiment après le combat Mayweather/McGregor

Entre satisfaction de voir autant d'engouement pour la boxe et critiques envers un combat joué d'avance, le champion olympique des lourds a livré sa vision de l'affrontement entre les deux champions.
28.8.17
Flickr

Difficile de parler de la fameuse « glorieuse incertitude du sport » lorsqu'on évoque l'issue du combat entre Floyd Mayweather et Conor McGregor, qui s'est tenu dans la nuit de samedi à dimanche. L'affrontement s'est soldé, sans surprise, par une victoire maîtrisée de « Money », qui signe là sa cinquantième victoire en pro en autant d'apparitions sur le ring. Un record qui lui permet de dépasser ainsi le légendaire Rocky Marciano. Seulement voilà : cette domination du boxeur sur son adversaire, spécialiste du MMA, n'a étonné personne.

Publicité

Pire, tous les spécialistes du Noble art, Mike Tyson en tête, annonçaient une victoire écrasante de l'Américain sur l'Irlandais. Ce rapport de force déséquilibré, combiné à un tapage médiatique hors-norme autour du combat et de ses à côtés, avec notamment une tournée de conférences de presse d'avant-combat organisée dans le monde entier, avaient contribué pour les plus critiques à classer le combat dans la catégorie "dérives du sport-business". Il était considéré par certains comme l'aboutissement de la financiarisation du sport et de sa mise en scène à des fins de divertissement. A l'issue du combat, le champion olympique des lourds Tony Yoka, qui s'est lancé depuis en pro dans un combat très critiqué lui aussi, n'a pourtant pas manqué de rappeler à sa manière les incohérences de ce combat en postant ce message : « Conor qui ? La boxe ne s'apprend pas en trois mois »

Quelques heures plus tard, le boxeur français a néanmoins nuancé son propos, en reconnaissant à McGregor le mérite, indéniable, d'avoir tenu 10 rounds face à l'un des meilleurs boxeurs de l'Histoire, et surtout d'avoir contribué à susciter un engouement inégalé pour la boxe auprès du grand public : « En tout cas ça fait plaisir de voir autant d'engouement pour la boxe. Quoi qu'on en dise, qu'on ait été pour ou contre ce combat, il faut bien reconnaître que tout le monde avait envie de le voir et que, au final, on a tous aimé ça et ça nous a bien divertis. (…) Floyd l'a emporté comme prévu mais McGregor a donné le meilleur de lui-même face au meilleur des boxeurs. »

Une manière de rendre hommage à l'Irlandais, que beaucoup annonçaient KO dès la deuxième reprise, et qui en a tenu 10 de manière plus qu'honorable. La preuve qu'une certaine forme de surprise peut se produire, même au coeur d'un des événements sportifs les plus commerciaux de l'Histoire.