Publicité
Crime

La marine américaine est privée d’alcool au Japon

Les marins américains stationnés au Japon sont désormais privés d’alcool et de sortie de leurs bases.

par VICE News
07 Juin 2016, 9:15am

Protesters stage a rally outside Kadena Air Base in Okinawa in southwestern Japan in May. Photo by Kyodo News/AP

Les marins américains stationnés au Japon sont désormais privés d'alcool et de sortie de leurs bases. Annoncée lundi par le contre-amiral Matthew Carter, commandant des forces maritimes américaines au Japon, l'interdiction fait suite à une série d'incidents mettant en cause du personnel militaire américain sur l'île d'Okinawa.

Samedi par exemple, une militaire a été arrêtée par la police, soupçonnée d'avoir été alcoolisée au volant de son véhicule. En mai, un civil américain qui travaillait sur une base américaine a été arrêté par la police, dans le cadre d'une affaire de meurtre d'une jeune femme japonaise.

« Pendant des décennies, nous avons bénéficié d'une solide relation avec le peuple japonais. Il est impératif que chaque marin comprenne l'impact qu'ont nos actions sur cette relation et sur l'alliance entre les États-Unis et le Japon dans son ensemble » a dit Carter, dans un communiqué.

Aujourd'hui, 18 600 marins américains sont basés au Japon, et les incidents survenus récemment n'ont fait qu'exacerber la colère de certains contre la présence militaire américaine au Japon.

Le ressentiment des habitants d'Okinawa pourrait compliquer un projet de déménagement de la base américaine de Futenma vers une région moins peuplée de l'île. Ce projet a vu le jour en 1996, époque à laquelle le viol d'une fillette japonaise par des militaires américains avait provoqué des manifestations massives contre la base.

La base actuelle se situe dans une zone urbaine d'Okinawa, là où l'armée américaine a remporté une victoire pendant la Seconde Guerre mondiale, à la suite d'une sanglante bataille.

De nombreux habitants — y compris le gouverneur d'Okinawa, Takeshi Onaga — souhaitent tout simplement le départ de l'armée américaine. Le camp de ceux qui se battent contre la présence militaire américaine sur l'île a marqué des points lundi, lorsque les opposants au projet ont remporté la majorité des voix lors d'une élection préfectorale.

Si Onaga semble prêt à se battre contre le déménagement de la base — décrivant l'élection comme « une grande victoire », le gouvernement de Tokyo a rappelé son engagement en faveur du transfert de la base vers la région centrale d'Henoko, près de la ville de Nago.

« Nous n'avons pas changé de position, [à savoir] que le transfert vers Henoko est la seule solution en ce qui concerne le maintien de la [force de] dissuasion de l'alliance américano-japonaise et l'élimination des risques [liés à] la base de Futenma », a dit le secrétaire de cabinet Yoshihide Suga, lors d'une conférence de presse.

En attendant, tous les marins américains stationnés au Japon seront privés de sortie et d'alcool jusqu'à nouvel ordre — ou, selon Carter, jusqu'à ce qu'ils comprennent « l'impact d'un comportement responsable pour l'alliance américano-japonaise ». Les marins qui vivent a l'extérieur de la base devront limiter leurs déplacements aux « activités essentielles ».

Les restrictions ne s'appliquent pas aux familles des militaires, ni aux employés civils qui sont néanmoins encouragés à observer les nouvelles règles « par esprit de solidarité », a expliqué un porte-parole de la marine à Reuters.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR