glisse

Un surfeur sous pression : Reef McIntosh

L'Hawaiien revient sur un accident survenu à Teahupoo il y a quelques années qui aurait pu tourner au drame, et dont les images ont fait le tour de la planète.

par Surf Session
20 Juillet 2017, 8:15am

Cet article est publié en partenariat avec Surf Session Magazine.

Surf Session et VICE Sports vous présentent la colonne "Coup de pression" : des grands noms du surf vous racontent un de leurs plus grands moments de peur dans l'eau et sur leurs planches.

***

L'Hawaiien Reef McIntosh est depuis plusieurs années le responsable de la maison Quik qui fait face à Pipeline. Autant dire qu'il fait partie de ceux qui connaissent le mieux le spot. Pourtant, il n'hésite pas à reconnaître être sous pression dès que les vagues dépassent les 10-12 pieds. Un sentiment qu'il accepte volontiers : « Si tu n'as pas peur, c'est que tu ne te donnes pas assez » . Il y a une histoire en particulier que Reef McIntosh n'est pas prêt d'oublier. Et il y a de fortes chances que vous la connaissiez.

« Mon plus gros coup de flippe a sans doute été lorsque j'ai envoyé le jet-ski de mon ami Raimana (Raimana Van Bastolaer, ndlr) au-dessus de lui à Teahupoo en 2005. Tout le monde a déjà vu cette séquence en vidéo, mais ça a été un moment très intense. Je n'ai pas eu peur pour moi, mais surtout pour Raimana, parce que je ne savais pas si le jet l'avais touché ou pas pendant sa chute. Et un engin si lourd peut facilement tuer quelqu'un. J'ai vraiment eu très peur pendant de longues secondes, jusqu'à ce que je le vois faire son kick-out et me dise "ok, il va bien". Soudainement j'ai été si soulagé, je n'ai plus eu peur du tout, même si je savais que la vague de derrière était en train d'arriver.

OK ça n'est clairement pas une bonne publicité pour moi de parler de ça, mais ça a été un très mauvais moment à vivre. Je suis sûr que ça l'a été aussi pour Raimana. Sur le moment, il ne savait pas ce qui venait de lui passer au-dessus de la tête. Il croyait que c'était un poisson ou quelque chose du genre.

Il a réalisé plus tard en voyant les vidéos que le jet-ski n'était passé qu'à quelques centimètres de lui. Et moi aussi, car je ne savais pas qu'il l'avait frôlé à ce point. J'étais vraiment effaré par ce que je voyais, je suis sûr que Raimana l'était tout autant que moi, mais on a quand même réussi à en rire un peu plus tard.

Je n'aurais pas dû piloter le jet. Je l'avais dit à Raimana : "Je sais pas mon frère, je sais pas comment on fait !" et il m'a répondu "Tu peux le faire !" alors je me suis dit "OK, après tout, peut-être que j'en suis capable". Et je l'ai drivé sur 4 ou 5 vagues, jusqu'à me dire "eh, en fait je peux vraiment le faire". Et puis cette vague est arrivée... »

Retrouvez Surf Session sur Facebook et Twitter. Vous pouvez également vous procurer les numéros du magazine par ici.