A la découverte des spots de skate de la Côte d'Azur

De Cagnes-sur-Mer jusqu'à Vintimille, en passant par Nice, Menton et Roquebrune Cap Martin, on vous montre qu'il est possible de rider en bord de mer.

|
04 Août 2017, 8:10am

Tous les minots du Sud qui ont grandi ou vécu avec la mer ont une histoire particulière avec elle. C'est bien souvent dans ses vagues qu'ils ont connu les meilleurs moments d'une enfance et d'une adolescence inextricablement liée à la Méditerranée. Lorsque nous nous sommes intéressés au skate sur la côte d'Azur, cette fenêtre ouverte sur un autre continent nous a poussés à nous concentrer plus sur l'environnement que sur les tricks. Nous avons donc arpenté les spots proches ou accolés à la Méditerranée.

Nous ne nous sommes donc pas arrêtés sur la petite histoire des tricks, mais sur celle, plus grande, des lieux, tout en essayant de capter leur attachement à la mer et leur vécu, riche de plusieurs générations. Et surtout, le plus important à nos yeux, ces spots n'ont jamais été skatés.

Rider : Florent Théron
Texte : Florent Théron

Front wall ride ouvrage de la ligne Maginot, Menton. Pour ceux qui ont déjà oublié, la ligne Maginot était un rempart, le plus souvent fait de blockhaus, construit pendant les années 30. Ces fortifications permettaient de surveiller et d'attaquer les ennemis frontaliers (l'Italie et l'Allemagne). La « ligne alpine », qui protégeait la France de l'Italie, descendait jusqu'a la mer sur les hauteurs de Menton pour surveiller les bateaux et la frontière italienne toute proche. Et heureusement, au cours de son histoire, cet ensemble de fortifications a été en action deux jours seulement.

Flip promenade Le Corbusier - Roquebrune Cap Martin. C'est sur ce sentier que l'architecte Charles-Edouard Jeanneret-Gris, aka Le Corbusier, fit construire sa maison de vacances. Un cabanon d'à peine 16 mètres carrés, un comble pour un architecte connu pour ses unités d'habitations colossales. Malheureusement c'est aussi devant son lieu de villégiature que le célèbre architecte se noya en 1965.

Slappy Crook bord de mer - Vintimille, Italie. Vintimille se trouve juste après la frontière italienne, c'est l'enfant illégitime, jamais reconnu comme faisant partie de la Riviera ou même de la Côte d'Azur. Elle n'a pas construit son économie sur le tourisme ni son bord de mer. Par contre elle profite des frontaliers qui viennent acheter alcool et tabac, moins taxés qu'en France. Et du célèbre marché des contrefaçon tous les vendredis matins.

Five O observatoire de Super Cannes. Trônant sur les hauteurs de Cannes avec une vue imprenable sur la côte et le rivage, Le restaurant et la tour, avec leur funiculaire, étaient l'une des plus prestigieuses attractions de la Côte pendant les années 50. Faute de rentabilité, le site est à l'abandon total depuis 1986.

Nollie flip - Centre de thalassothérapie, Cagnes-sur-Mer. Ce centre de thalasso fut le plus grand du monde pendant les années 90, avec une superficie de 14 000 mètres carrés et sa flopée de piscines à l'eau de mer. Mais ce lieu a rapidement fait faillite. C'est le problème avec ces structures hors-normes, elles coûtent trop cher pour être rachetées et sont trop luxueuses pour être détruites. Le centre de thalasso est à l'abandon et condamné depuis plus de 10 ans, mais en fouillant bien on peut encore s'y amuser un peu.

Ollie late drop - Promenade des Anglais, Nice. Pas vraiment besoin de la présenter, elle ne présente pas tellement d'aspect historique particulier si ce n'est d'être la carte postale de la Côte d'Azur depuis toujours. Et après les récents événements qui l'ont endeuillée, nous n'avons pas pu nous empêcher de montrer que nous en sommes fiers.

Wallie drop. Spot secret.