Publicité
Music by VICE

Celui qui a dit qu'il ne fallait jamais rencontrer ses héros n'a jamais interviewé Jon Sudano

Nous avons posé quelques questions à l'homme qui a cassé Internet en chantant les paroles de « All Star » de Smash Mouth par-dessus tous les morceaux pop possibles et imaginables.

par Emma Garland
29 Octobre 2016, 10:15am

La semaine dernière, Jon Sudano cassait l'Internet avec ses vidéos de reprises dans lesquelles il adaptait les paroles de « All Star » de Smash Mouth (hit pop-punk de 1999) sur n'importe quel tube de l'ère moderne. De « Imagine » de John Lennon à « Bring Me To Life » d'Evanescence en passant par « Hello » d'Adele et « Y.M.C.A. » de Village People, chacune d'entre elles se révélait chaque fois plus profonde, spirituelle, que la précédente. Son nom s'est mis à figurer partout, et The Lad Bible l'a même baptisé, avec le plus grand sérieux, le sauveur de 2016. 

Est-ce dû à sa voix - une tonalité confortable et dont l'imperfection est touchante  ; le fait que chaque vidéo soit filmée du point de vue d'un chien ; ou aux gens qui a-do-rent entendre les paroles de « All Star » recontextualisées façon balades épiques ? Dieu seul le sait. Mais une chose est sûre : cette année était merdique et des milliers de consommateurs de contenu à travers le monde ont été rassemblés dans  la joie et le partage grâce à la seule force du compte YouTube de Jon Sudano.

Mais qui est ce Jon Sudano, au juste ? D'où vient-il ? Quels sont ses réseaux ? On l'a contacté, et tel l'humble artiste qu'il est, il a accepté de se poser quelques minutes avec nous pour discuter de son concept, des affres de la viralité, et bien sûr, de ce groupe américain des années 90 formé à San José : Smash Mouth.

Noisey : Salut Jon. Merci de m'accorder un peu de ton temps. Raconte-moi comment tu as trouvé ce concept génial.
Jon Sudano : Merci de m'interviewer ! L'idée m'est venue après une soirée karaoké à laquelle j'ai participé il y a quelques années. On trouvait ça marrant de reprendre « All Star » de Smash Mouth, et on a ensuite carrément chanter les paroles de ce morceau sur d'autres chansons. Et à notre grande surprise, ça marchait sur un paquet d'entre elles.

Qu'est ce qui fait du « All Star » de Smash Mouth une si bonne chanson ?
Elle est drôle, simple, ne demande pas trop de technique pour la chanter et beaucoup de gens l'apprécient. C'est un classique des années 90 et elle fonctionne toujours aujourd'hui comme on peut le voir dans Shrek et Mystery Men. J'aime beaucoup le break hip-hop au milieu.

Mais, est-ce qu'elle colle réellement avec toutes les autres chansons ? Comment tu fais ton choix ? Dans l'idée, c'est comme marier un bon vin à un plat ?
Exactement. En fait, j'envisage ça comme la couleur du sac banane que je vais porter aujourd'hui. Le processus n'est pas nécessairement compliqué si tu sais ce que tu cherches. Soit un modèle d'accords, des structures similaires, couplet/pont/refrain/etc... Et une fois que tu as trouvé le titre qui convient, c'est comme le premier baiser d'un premier amour.

Parle-moi de ton rapport à Smash Mouth.
Smash Mouth a toujours été à mes côtés, dans mes moments difficiles comme dans les plus agréables. Quand j'étais ado, ils étaient toujours sur MTV et n'importe quelle grosse station de radio diffusait leur tube toutes les dix minutes donc il était impossible de passer à côté. Je regrette de le dire, mais je ne les ai jamais vu en live par contre, mais au vu des dernières nouvelles, j'espère pouvoir les voir sur scène bientôt.

Comment tu choisis l'angle de ta caméra ?  C'est devenu une référence.
Chaque vidéo est enregistrée avec mon iPhone 6. Il n'y a aucun edit. L'angle est le résultat combiné d'une certaine forme de flemme et du fait que j'uploade la vidéo sur Facebook en même temps que je la tourne pour que mes amis la voient. Maintenant, quand je regarde mes vidéos, je suis obligé de me rendre à l'évidence : c'est mon collier de barbe la vraie star du show. 

Ta chaîne YouTube a à peine une semaine et tu as déjà 90 000 abonnés, dont moi. C'est assez fou.
Oui, c'est surréaliste, pour être honnête. J'ai tenté de nombreuses fois et dépensé beaucoup d'argent pour réussir dans la musique, que ce soit à la batterie dans mon ancien groupe ou en contactant d'autres groupes en tournée. Si tu m'avais dit il y a un an que je serai devenu un YouTubeur célèbre grâce à un morceau comme « All Star », je t'aurais ri au nez.

J'ai entendu dû dire que la célébrité incluait beaucoup de pression. C'est dur d'être en haut ?
Parfois, quand je pense comment tout ça est allé très vite, ma chaîne, ma popularité, j'ai une boule à l'estomac, mais ça passe vite quand je réalise qu'un mème reste un mème et que généralement, leur durée de vie est courte. Je pense que c'est important de garder les pieds sur terre et de ne pas prendre la grosse tête parce que tu es partout sur Internet.

Et tes fans, tu as de bons rapports avec eux

Leur réaction a dépassé l'entendement. Qu'ils spamment toutes mes vidéos avec des commentaires positifs et adorables, qu'ils m'envoient des Snapchats d'eux en train de chanter par-dessus mes reprises ou qu'ils retweetent des images de ma tronche, ça me touche profondément et j'aimerais qu'ils sachent que je les adore tous.

Un internaute a laissé un commentaire disant qu'il aimerait lancer une religion basée sur toi. Ca ressemblerait à quoi ?
J'espère qu'elle poussera tous les gens à traiter leurs semblables avec respect, à liker tous les autres mèmes et à offrir de la nourriture mexicaine à leurs prochains.

Quels en seraient les principes ? 
Troller les commentaires serait puni de mort. Ou au moins d'un bannissement de 6 jours suivi d'une restriction de privilèges.

Tu n'as jamais peur que les mèmes deviennent incontrôlables ? Qu'ils finissent par transformer la politique, ravager le monde et faire disparaître l'humanité ? 
Disons que voir Hilary Clinton dabber en direct à la télévision a provoqué chez moi une atroce grimace dont je n'arrive toujours pas à me remettre.

Ton adaptation d'Evanescence est clairement sortie du lot. Pourquoi tu penses que les gens ont autant apprécié celle-ci ?
Quand on mélange deux hits de la fin des années 90 et du début des années 2000, ça déclenche un truc qui rappelle à chaque cerveau à quel point les baladeurs CD anti-choc et les jeans JNCO étaient cools.

Parmi les mashups de « All Star », il y a une vidéo de toi en train de chanter le thème de Neon Genesis Evangelion. Pourquoi celui-là en particulier ?
C'est mon anime préféré, voilà pourquoi. J'aimerais te donner une meilleure explication, mais j'ai maté cette série tellement de fois que le morceau est incrusté dans ma mémoire pour toujours.

Qu'est-ce qui arrivera quand tu ne trouveras plus de morceaux qui collent avec « All Star » ?
Aussi longtemps que les pop stars poursuivront leur ascension fulgurante et que leurs ghostwriters continueront de pondre des tubes à 4 accords conçus pour passer en rotation lourde sur toutes les radios et être matraqués dans les oreilles des auditeurs des heures durant, je crois que je ne serai jamais à court.

Tu acceptes les requêtes ?
Pour chacune que je reçois, j'offre une contre-requête, afin que les gens arrêtent de me proposer des chansons qui ne marchent pas avec « All Star ». 

Est-ce que Smash Mouth est entré en contact avec toi ?
Non, et je prie pour qu'ils ne prennent pas tout ce délire de mèmes trop à coeur et l'abordent avec le recul nécessaire. 

Tu aurais un message pour eux ?
J'apprécie le fait que vous continuez à jouer les gars, et à symboliser cette culture qui englobe vos succès des années 90. J'ai du mal à imaginer ce que ça peut faire d'aller sur Internet et de voir que ton boulot a été parodié des centaines de fois, mais j'espère en tous cas que vous avez suffisamment d'humour pour rire de vous-mêmes, de temps à autre.

Quelle est ta chanson préférée de Smash Mouth ?
Leur arrangement au piano de « Clair de Lune » en D bémol majeur. C'était d'eux, hein ?

J'en suis à peu près sûr. Merci Jon !

Suivez Emma sur Twitter.

Toutes les oeuvres de Jon sont sur sa chaîne YouTube.

Tagged:
Music
YouTube
Noisey
Internet
Memes
rock
Smash Mouth
Pop Punk
articles
Jon Sudano