FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

VBS.TV - LE GUIDE VICE DU LIBERIA EST EN LIGNE À PARTIR D'AUJOURD'HUI

19.1.10

Pour Le guide Vice du Liberia, les mecs de VBS.TV ont arpenté toute la capitale Monrovia avant de pouvoir parler à trois mecs qui ont participé à la guerre civile qui a ravagé le pays pendant 14 ans. Les seigneurs de guerre locaux, le général Rambo, le général Ben Laden et le général Butt Naked nous ont offert une visite guidée des endroits les plus dangereux de la ville, tels que, des prisons, des bordels, ou encore des squats à héroïne. La diffusion des épisodes débute aujourd'hui, ici, et ci-dessous c'est l'interview du producteur du film, Andy Capper, qui nous parle de ses nouveaux amis criminels de guerre.

En dépit des interventions de la part des Nations-Unies, la majorité des jeunes gens du Liberia vivent dans des conditions de pauvreté extrême. La plupart des enfants-soldats qu'ils ont rencontré vivaient à présent dans des baraques défoncées entourées de putes et de drogues. Le président d'alors, Charles Taylor, se défend des accusations dont il fait l'objet au Tribunal de La Haye, tandis que les habitants du Liberia luttent chaque jour pour vivre. Le seul pays jamais colonisé par les États-Unis en a été bien marqué. On est allés en toucher deux mots au rédacteur en chef de Vice UK, Andy Capper.

Publicité

Vice : Qu'est-ce qui t'as poussé à aller au Liberia ?
Andy Capper : J'étais en contact avec un journaliste canadien exilé là-bas. Il m'avait demandé si je voulais des articles à propos de la situation au Liberia. Je lui ai répondu que l'idée me plaisait sur le papier, mais qu'il fallait que j'en sache plus. Il m'a aussi dit qu'il pouvait entrer en contact avec le général Butt Naked, à présent reconverti en prêtre, mais qui est aussi un seigneur de guerre cannibale qui a tué environ 20 000 personnes. Et plus on parlait ensemble, plus je me rendais compte que cette histoire allait bien au delà du simple plot « la guerre est finie et depuis, on voit plein d'enfants-soldats avec une jambe qui jouent au foot sur la plage », comme on peut en voir dans les docus habituels sur le Liberia et la Sierra Leone. Le fait que le président Charles Taylor soit poursuivi en ce moment au Tribunal de La Haye pour Crime de Guerre est une autre raison qui m'a convaincu que c'était le bon moment.

J'ai vu un peu de ce que vous avez tourné, et dans le film tu semblais être un peu stressé. T'as eu peur là-bas ?
J'avais pris ces médicaments contre la malaria, le Larium, et ça a tendance à laisser les gens mal en point. J'ai fait des cauchemars toutes les nuits pendant neuf semaines. Mais quand on a vécu des situations vraiment dangereuses, genre à minuit dans un bordel du pire ghetto d'Afrique de l'ouest ou en taule avec un mec qui s'appelle général Ben Laden et entourés par une milice qui voulait nous voler, l'instinct de survie reprend le dessus et tu finis par ne plus avoir peur. T'es juste là, « Putain, comment je vais pouvoir me tirer d'ici ? ». Mais en regardant les rushs, oui, on s'aperçoit peut être qu'on était un tout petit concernés par notre sécurité.

C'est vrai que le général Ben Laden n'arrête pas de t'appeler depuis le Liberia pour répondre à des interviews et passer à la télé ces derniers temps ?
Non. Je crois que tu parles de Joshua Blahyi, alias général Butt Naked. On est devenus potes pendant le temps où j'étais là bas et depuis, on reste en contact par mails interposés. Des mecs essaient de le tuer en ce moment, il doit tout le temps déménager et du coup, je lui ai envoyé un peu d'argent pour qu'il puisse s'acheter à manger. Il se repent en permanence de ce qu'il a fait, selon moi.

De gauche à droite : Joshua Blahyi, alias Butt Naked, Andy Capper et Shane Smith

Il est né dans une famille de tradition cannibale et dans le culte de Satan. Il ne connaissait rien d'autre que ce monde là, il a vécu toute son enfance entouré d'accros à l'héroïne. À présent, il aide les anciens enfants-soldats à sortir de la rue et à trouver un job. C'est par contre la première fois de ma vie que je suis pote avec un criminel de guerre cannibale, et c'est assez déstabilisant, mais je pense honnêtement que Joshua est une bonne personne à présent. Il m'a même ajouté en ami sur Facebook.