FYI.

This story is over 5 years old.

Culture

Aokigahara, la forêt du suicide

La forêt Aokigahara est le lieu de prédilection des suicidaires japonais.
21.10.10

La forêt Aokigahara est le lieu de prédilection des suicidaires japonais, pays qui connaît déjà le plus haut taux de suicide au monde. Après la sortie du roman Kuroi Jukai qui raconte l'histoire de deux jeunes amoureux qui se donnent la mort ensemble dans cette forêt, le taux de suicide à Aokigahara est monté en flèche, à raison de 50 à 100 morts par an. Située au pied du Mont Fuji, la forêt est si dense que les autorités ne s'y rendent qu'une fois par an afin de récupérer les cadavres.