Munchies

Dans l’univers merveilleux et étrange du rayon asiatique

Œufs de cent ans, méduse en sachet et jus de chrysanthème : on s’est baladé dans les épiceries de Belleville à la recherche des aliments les exotiques de la capitale.
07 février 2017, 5:00am

On ne remerciera jamais assez les différents flux migratoires qui permettent aujourd'hui à n'importe quel gus parisien de manger (à peu près) la même chose qu'un habitant de Guangzhou ou d'Hanoï : une simple balade dans l'un des deux plus gros « quartiers chinois » de la capitale – Belleville ou le XIIIe arrondissement – est l'occasion d'un voyage gustatif à peu de frais et permet, par exemple, de choper la plupart des ingrédients de base d'un dashi japonais ou encore, d'une soupe Phở vietnamienne.

Et pour cause : parcourir les rayons des épiceries asiatiques peut être un truc assez dépaysant, surtout pour les papilles occidentales les plus coincées. De la difficile épreuve du décryptage des étiquettes à l'analyse approximative des aliments inconnus qui peuvent potentiellement constituer votre repas, faire ses courses dans une épicerie asiatique prend parfois des allures de défi. Si vous pensez connaître les bases, sachez qu'il existe un univers parallèle dans lequel vos œufs sont naturellement de couleur marron et l'herbe pousse en gélatine.

Étant moi-même assez néophyte en ce qui concerne la nourriture asiatique, j'ai voulu trimballer mon cabas dans quelques adresses de Paris pour y choper les produits qui m'apparaissaient attirants, exotiques ou tout simplement hyper chelou. Et mon point de vue d'Occidentale lambda m'a permis de piocher dans un vaste choix. À tous ceux qui considèrent déjà les gâteaux à la pâte de haricot rouge comme un peu « borderline », n'hésitez plus à plonger dans l'inconnu : ces adresses regorgent de victuailles capables de satisfaire tous les estomacs. Voici la liste des aliments que vous ne trouverez pas ailleurs et qui ont éveillé ma curiosité.

Lisez la suite sur Munchies.