Life

Ce que votre goût en matière de meufs dit de vous

Avis aux mecs hétéros : on parle de vous là.
07 mai 2020, 7:30am
Ce que votre goût en matière de femmes dit de vous

La plupart des gens ont un « type » amoureux. On voit rarement des couples qui se forment sur des concepts abstraits comme « la beauté intérieure » ou « l’amour ». Non. On recherche généralement le même type de personne, jusqu’à ce que la mort ou le mariage nous séparent.

D’après les psychologues, cela révèle notre besoin de combler le vide laissé par nos parents. Pour les scientifiques, ce sont les hormones. Mais en réalité, ne nous voilons pas la face, nous ne sommes que des individus tristes et sans imagination. Si, à l’adolescence, les filles « rebelles » vous excitaient, à 50 ans, vous sortirez avec des anciennes « bad girls » qui mettent toujours un paquet de mascara.

Au lycée, vous avez roulé des pelles à toutes les candidates aux grandes écoles ? C’est que vous aimez les femmes déterminées et responsables. Vous étiez un geek qui salivait sur les gameuses plantureuses ? Banco. Vous avez deviné, vous allez devenir un obsédé des vieilles gameuses.

L’autre jour, on a dit aux femmes ce que leur goût en matière d’hommes disait d’elles. Maintenant, c’est au tour des hommes hétéros d’être catégorisés selon leur « type ». Découvrez-les et considérez-vous comme démasqués.

La perfectionniste

La bourreau du travail, perfectionniste et énergique qui ne sort qu’avec des hommes qui se sont réorientés en droit ou ont eu le concours de l’ENS. Bonne nouvelle pour vous puisque vous êtes ce genre de mec. Vous aimez la lecture, écouter de la musique étrange et ne dormez que six heures par nuit entre deux séances de développement intellectuel (en vrai, cinq vous suffise). Les amis et la famille disent que vous êtes un « couple puissant ».

Mais votre existence est éthérée et fluide : vous avez beau vous amuser depuis cinq ans, vous n’avez été mentionné que cinq fois sur Twitter. Mais vous vous en foutez, vous savez que ça fait mauvais genre.

Un jour pourtant, les rancœurs enfouies en vous vont éclater comme le Vésuve et vous sauterez sur une collègue de votre entreprise bancaire ou vous balancerez ses appareils électroniques sur le mur.

what your taste in women says about you

L’Instagrammeuse sexy

Même si elle a visiblement d’autres intérêts, sa page Instagram est centrée sur le fait qu’elle est canon. Quand elle publie une story, c’est soit un mème sur sa santé mentale en déclin, soit un zoom artistique sur ses seins que vous regardez 13 bonnes fois avant de l’envoyer à vos potes.

Sa sexualité reste mystérieuse, ce qui signifie que vous pouvez projeter tout ce que vous voulez sur elle. Vous pensez peut-être que c’est la fille parfaite pour vous, mais vous avez peur de l’engagement. Si elle avait vu votre smiley aux yeux en cœur en réaction à sa photo en filtre d’elfe, elle n'aurait posé qu'un vulgaire like.

Et on ne va pas se mentir, dès qu’elle vous montre un peu d’attention, vous vous intéressez à la nouvelle fille sexy de votre fil d’actu Instagram.

Boujie lit / La bourge littéraire / BCBG de la BSG

Cette fille de Cos ou d'& Other Stories publiait des photos subtilement retouchées d’ouvrages littéraires. Vous étiez tout heureux de l’accompagner à Milan ou dans le sud de la France. En été, vous alliez au parc faire des pique-niques et bouquiner sur des tapis en laine d’Édimbourg.

Vous travaillez dans les [à choisir entre ; arts, sciences humaines ou médias], tout comme elle. Bien-sûr, vos parents vous donnent un petit coup de pouce. Combien ? Vous ne le direz jamais. Vous êtes gentil et respectable, ces derniers temps.

Vous avez été élevé dans une famille aisée et les autres enfants vous traitaient de « tapette » à l’école. Et cela a forgé en grande partie votre personnalité. Vous laissez les aspirations d’écrivain à votre copine, mais un jour vous ferez de cette terrible histoire - où vous avez traité votre mère de pute avant de mettre un coup de poing dans le mur - un mémoire sombre sur la masculinité moderne.

L’influenceuse débutante

Vous êtes ensemble depuis « cette fois » au lycée. Vous êtes fidèles, fiables, stables. Bon, bien-sûr, vous l’avez trompée, mais c’était avant de devenir un homme.

L’influenceuse intermédiaire

Oh, bien sûr qu'il y a des bons côtés à partager la vie d'une blogueuse à mi temps. Des bons petits plats, des nuits d'hôtel et des somptueux repas en ville. En fin de compte, vous aimez peser et niveau clout, c'est le cas. D’ailleurs vous commencez à prendre soin de votre peau.

Pour vous, les apparences comptent, sur Internet comme dans la vie. Vous cherchez une femme qui sache distinguer son appareil photo Pentax K-70 de sa crème de jour SK-II, son Mario Testino de son Mario Badescu. Son parfum aux baies de Diptyques fait partie de ses atouts. Vous la rendez belle (littéralement, vous êtes à temps plein son directeur artistique et son photographe), mais en réalité, c’est surtout elle qui vous rend beau. On se met avec une influenceuse pour se faire voir : on doit accepter que son contenu en ligne soit épié, observé et capturé. Certaines n'ont simplement pas les épaules.

La fille qui pourrait être votre sœur

Votre avatar sur les réseaux sociaux est une photo de vous « en vadrouille » quelque part avec une fille qui semble être votre copine. Et vous voilà tous les deux : au parc, à la plage, sur le sommet d’une montagne, en jeans, gilets et bonnets péruviens. Vous êtes là, souriants du même sourire en coin, de la même manière. Vous regardez la caméra avec détermination comme si c’était un shooting photo pour une application bancaire. Et vous voilà encore, et vous vous ressemblez comme deux gouttes d’eau.

Quand quelqu’un le fait remarquer, vous vous regardez dans les yeux un peu trop longtemps et vous dites : « les gens disent toujours ça, non ? » en lui caressant bizarrement le dos.

Si la fille est en fait votre sœur, vous avez une de ces relations « proches » où vous vous envoyez des selfies, parlez de vos vies sexuelles en détails et partagez volontairement votre lit à l’âge adulte. Si c’est votre copine, vous avez une sœur qui vous hait.

alt girls are your type straight men

La « rebelle »

Vous imaginez sans doute son mec avec des morsures de serpent et un bras tatoué sur le thème de L'Étrange Noël de monsieur Jack. Pourtant, les petits-amis des « rebelles » savent que leurs copines sont d’adorables filles qui travaillent dans la vente, écoutent de la house et sont bien trop gentilles avec eux.

La fille « rebelle » - la végan avec des anneaux au nez, celle qui porte des shorts « de course » American Apparel et un mascara qui hurle « je vais vous pourrir la vie » - se fait draguer en majorité par des gars qui se seraient moqués d’elle à l’école : des gamers qui ont des abonnements pornos et des comédiens ratés.

Si vous ne tombez dans aucune de ces catégories, elle pourrait bien être votre « match » sur une appli de rencontre parce que vous êtes allés au même festival de musique.

@hannahrosewens / @emmaggarland / @nanasbaah

Cet article a été préalablement publié sur VICE UK.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.