Noyez votre enfance heureuse dans un cocktail à base de céréales Nesquik

Noyez votre enfance heureuse dans un cocktail à base de céréales Nesquik

Pour faire rimer cocktail et ptit déj', écoutez Jacques Bezuidenhout, le seul barman qui ose foutre des céréales Nesquik dans son negroni à l'apéro.
2.11.16

Vous n'êtes pas obligé d'aimer Aznavour pour avoir envie de vous enfiler un petit verre qui vous rappellerait le petit-déjeuner d'antan. Jacques Bezuidenhout, barman du Wildhawk à San Francisco, a eu l'idée d'infuser dans le vermouth quelques Cocoa Puffs – équivalent américain de nos Nesquik. Il utilise ensuite l'alcool dans un negroni au parfum de jeunesse.

wildhawk-opened-in-the-mission-this-april-1-1

Le Wildhawk à San Francisco.« l'amertume est très bonne pour votre foi et le gin très mauvais. Ils se complètent tous les deux »

À l'origine, le cocktail negroni est un modèle d'équilibre : trois parts égales de gin, de Campari et de vermouth qui se complètent suffisamment bien pour qu'Orson Welles se lâche un jour à Rome à son propos, sur le tournage de Cagliostro en 1947 : .

C'est parce qu'il demande au bartender de déployer un minimum d'efforts que le negroni s'est rapidement imposé sur toutes les cartes de bar à cocktails.

FAITES-LE : La recette du negroni aux céréales du ptit déj'

À vrai dire, le seul problème de ce cocktail, c'est qu'il est tellement simple qu'il peut devenir un peu lassant. Quand on a demandé à Jacques Bezuidenhout de réfléchir à une recette augmentée, le negroni lui a évoqué un souvenir d'enfance : celle du bol de céréales que l'on s'enfile devant la télé pour le petit-déj. Parce que le geste de prendre le paquet et de faire tomber les céréales dans un bol plein de lait est un acte tout aussi machinal que d'ajouter trois parts de gin, de campari et de vermouth dans un verre.

Il s'est aussi rappelé du plaisir qu'il avait à boire le lait sucré, imbibé par les céréales – une douceur qu'il a voulu incorporer à sa version du negroni.

Publicité

Avant de plonger les céréales de son enfance (des Cocoa Puffs, de la marque General Mills, mais vous pouvez utiliser des céréales Nesquik, c'est la même) dans un vermouth Gran Lusso et de venir chatouiller vos sens avec une touche de nostalgie, Jacques Bezuidenhout démarre avec les ingrédients classiques du negroni : du gin et du Campari, pour la robe éclatante.

bezuidenhout-delicately-garnishes-the-breakfast-negroni-with-cutie-cut-orange-peel-discs

Bezuidenhout prépare avec amour son negroni.« Évidemment, dans le Campari et le negroni, le café ou le chocolat se combinent parfaitement à l'amertume et à l'orange. C'est quelque chose que j'avais en tête depuis longtemps et je me suis dit pourquoi pas »

, raconte Bezuidenhout, qui a débarqué aux États-Unis en provenance d'Afrique du sud à la fin des années 1990.

Il fait donc mariner son vermouth en sous-sol. Il verse ensuite les Cocoa Puffs pour qu'elles trempent et diffusent leur goût de chocolat et de lait crémeux. Il termine par quelques gouttes de chocolat salé amer qu'il fait lui-même.

the-breakfast-negroni-perfectly-enjoyable-in-the-morning-noon-or-night

Le negroni du ptit déj', du midi ou de la nuit.

Le produit final est ensuite garni de petites peaux d'orange découpées de manière plutôt mignonne. Parce qu'il faut bien qu'un cocktail qui contient des céréales ait de la gueule, pas vrai ? Sinon, à quoi bon.

L'influence subtile des Cocoa Puffs ajoute un petit truc au negroni d'origine – qui est déjà parfait. Tout ça pour qu'à la fin de la journée (ou au réveil), vous ne buviez pas seulement un cocktail qui a le goût des céréales d'autrefois mais une boisson élégante et stylée.