"Icelandic football team" : la fausse bande-annonce style Disney de l'épopée islandaise

« Faites attention, les équipes adverses : "Winter is coming". »
4.7.16

L'Islande a achevé son épopée dans cet Euro par une sévère défaite administrée par l'équipe de France dimanche soir 5-2. L'équipe islandaise restera tout de même comme la belle histoire de ces championnats d'Europe, avec un quart de finale inespéré, décroché à la faveur d'une belle victoire contre l'Angleterre et de matches de poule maîtrisés, notamment contre le Portugal. Avec tout ce qui a déjà été dit sur l'équipe et son pays - une nation de 330 000 habitants, une mentalité de Vikings, des supporters exceptionnels - on pourrait faire un bon feel-good movie, type Rasta Rockett 2, avec des grands blonds à la place de Jamaïcains à dreads.

C'est l'idée qu'a eu en tout cas le YouTuber islandais Oskar Arnarson, en créant cette fausse bande-annonce pour un film qui retracerait l'épopée islandaise à partir d'images empruntées ça et là (dont des images de notre documentaire sur l'équipe islandaise, visible ici).

On a traduit la voix off ici :

Des studios Walt Disney Pictures :
Dans un pays de 330 000 habitants où on joue au football en intérieur à cause des conditions météo.
Il est un crack, dentiste à mi-temps, forcé d'entraîner une équipe de football qui n'a jamais rien gagné.
Il va essayer de leur apprendre à marquer.
Mais eux, vont lui apprendre que marquer ne fait pas tout.
Et aujourd'hui, ils se dirigent vers Paris pour le championnat d'Europe.
Mais s'ils veulent être champions, ils vont devoir apprendre à travailler, ensemble, comme une équipe.
Heimir Hallgrimsson.
Lars Lagerbäck.
Aron Gunnarsson.
Wayne Rooney.
Gylfi Sigurdsson.
Cristiano Ronaldo.
Bono !
Hannes Thor Halldorsson.
Et "Gummi Ben".
« A mon avis, ils ont une petite mentalité ».
Ils vont montrer au monde, que, si vous croyez vraiment en vous-mêmes, tout devient possible.
Walt Disney Pictures présente : "L'équipe de football islandaise".
Faites attention, les équipes adverses : "Winter is coming".
Accord parental souhaitable.

On imagine très bien les studios Disney se lancer dans une réelle adaptation de cette histoire pleine de bons sentiments dans un futur proche. Le seul problème pour nous, c'est que l'équipe de France jouerait le rôle des méchants.