FYI.

This story is over 5 years old.

Culture

Un chorégraphe oblige les gens à danser au travers d’une pièce remplie de pendules fous

La dernière installation de William Forsythe réussit là où tous les DJ ont échoué.
13.10.14

Images par Victor Frankowski / Brighton Festival

La dernière installation du génial William Forsythe Nowhere and Everywhere At The Same Time No.2  réussit, d’un claquement de doigt ce que chaque Dj s’évertue à faire depuis des décennies : que tout le monde danse dans la salle qu’ils aiment ou non la musique. Proposée au Circus Street market à l’occasion du Brighton Festival, le projet se veut un « objet chorégraphique » utilisant les nombreuses poulies déjà présentent sur le marché. Les visiteurs, comme pris dans une toile d’araignée, se voient dès lors obligés d’effectuer une valse pour passer au travers d’un ballet fou orchestré par la centaine de pendules en métaux qui quadrillent le marché. Le tout, au son d’une électro vitaminée. Dans ce chaos de mouvements, il n’est pas étonnant que les mouvements du public manquent de grâce. Qui peux se vanter, à part peut être Vincent Cassel, d’être à l’aise lorsqu’il se retrouve entouré par des centaines de lestes en métaux se balançant un peu trop près ? Retrouvez ci-dessous les images et la vidéo de cet impressionnant projet.

Via My Modern Met

@zachsokol