FYI.

This story is over 5 years old.

Une soufflerie comme bombe et une Ferrari comme toile

Fabian Oefner remplace le rouge traditionnel par des litres de peintures néons.
8.10.14

A Unique Stage for a Unique Performance par Ferrari USA sur Vimeo.

Ce n’est certainement pas la premiere fois qu’on vous parle de Fabian Oefner, de ses ferroliquides magnétiques à ces explosions de pigment, les experimentations bariolée de l’artiste suisse ne cessent de capter notre attention. Cette fois-ci encore il est difficile de retourner le regard, puisque Oefner s’est amusé à repeindre de manière peu conventionnel le rouge d’une Ferrari California T – probablement la plus moche de toute l’histoire de la Scuderia.

C’est au siege de Ferrari, à Maranello, que la performance nommée State of the Art s’est produite. L’oeuvre reprend les techniques de soufflerie chère à l’aérodynamique des voitures italiennes mais projette en lieu et place de l’air, une peinture néon qui vient courir le long du bolide comme les gouttes que l’on regardait enfant faire la course sur les fenêtres du break familial.

On retrouve dans cette performance un monde de physique ou optique, ondes et mouvements de toutes sortes viennent créer d’eux meme une étonnante fresque prenant pour toile une voiture de sport au prix indécent. “Etre un artiste est, pour moi, un façon de mieux comprendre le monde” confit Oefner à The Creators Project. On le croit, on voit pas trop le rapport, mais on le croit.

Retrouvez plus d’informations sur le site California T State of the Art, ainsi que dans le making-of ci-dessous :

A Look Inside the Art of Form par Ferrari USA sur Vimeo.