Culture

Gavin Worth dessine des femmes en fil de fer

Avec un simple bout de métal, cet artiste suisse parle de nature, de féminité et de simplicité.
21.11.16
Images courtesy of the artist

Toutes les images sont publiées avec l’aimable autorisation de l’artiste. 

Il existe des dizaines de milliers de façons de dessiner. Avec un crayon, un stylo, un pinceau, avec les doigts, sur du papier, sur le sable, ou en pissant dans la neige. La technique de Gavin Worth c’est d’utiliser du fil de fer puis d’installer ses créations dans la montagne. Rien de plus normal lorsqu’on est Suisse comme lui.

Publicité

Cela fait plus de dix ans que l’artiste travail ce médium et dessine des gens du monde entier : du Nouveau Mexique à l’Égypte en passant par la Californie, il impose ses sculptures un peu partout. Des œuvres in situ qui dialoguent avec le lieu : « En Suisse, il y a du vert partout, il tout pousse facilement, alors je fais des structures qui s’intègrent dans le paysage. Lorsque j’étais au Caire, j’ai fait de plus grand dessin en volume puisqu’il n’y avait rien autour. » nous explique-t-il.

2.jpg

Worth utilise des matériaux qu’il trouve sur place, des rochers en Suisse et de la craie et de l’argile en Égypte. Aussi ses créations sont régulièrement faites d’objets trouvés. « Quand la lumière change dans une pièce, l’ambiance évolue. Je suis pour cette simplicité dans mon travail. Pour l’économie de moyen et pour faire vivre des expériences simples mais vraies. »

1.jpg
22.jpg
4.jpg
33.jpg

Retrouvez tous les travaux de Gavin Worth sur son site.