FYI.

This story is over 5 years old.

Zachary Copfer fait des portraits de stars avec des bactéries

Qui veut un bacteriographic de Cristiano Ronaldo ?

Devinette : qu’obtient-on lorsqu’on réunit un scientifique fou, des bactéries, des radiations et des magazines people dans un laboratoire ? Il y a de grandes chances que plein de choses terribles se produisent, mais l'artiste Zachary Copfer est parvenu à en tirer une impressionnante série de portraits en bactéries. C’est à la fois ignoble et tout à fait fascinant. On y trouve même un petit coté warholien.

Publicité

L’artiste explique : « Lorsque j’ai fini mon diplôme, j’ai pris l’habitude d’utiliser l’art comme moyen de redécouvrir les mystères de la science qui m’ont toujours fasciné. Cela me permet d’explorer en profondeur la beauté et la poésie qui résident dans les théories scientifiques. Mon travail mélange art contemporain et méthodes scientifiques de pointe. J’ai un gros passé en microbiologie, ce qui m’a permis de maîtriser parfaitement les bactéries et d’en faire mon médium artistique de prédilection. Ce qui me passionne dans ce projet, c’est le fait de rendre visible ce monde infiniment petit avec lequel on interagit en permanence sans vraiment s’en rendre compte. »

Retrouvez ci-dessous une vidéo montrant le processus utilisé par Copfer pour faire un Stephen Fry en micro-bestioles ainsi que plein d’autres photos des ses travaux.

Plus de Zachary Copfer sur son site : Science to the Power of Art.

Via Core77 et Beautiful Decay