Toute la solitude du monde est à Tokyo
Toutes les photos sont publiées avec l'aimable autorisation de Yota Yoshida.

Toute la solitude du monde est à Tokyo

Dans sa série « From Somewhere to Elsewhere », Yota Yoshida a capturé la mélancolie des Tokyoites.
30.3.17

Le temps est un élément essentiel avec lequel tout photographe doit jouer pour réaliser l'image qui se distinguera de toutes les autres — ce que le photographe Henri Cartier-Bresson a théorisé comme le fameux « instant décisif ». Yota Yoshida l'a appliqué dans les rues de sa ville, Tokyo, avec sa dernière série, From Somewhere to Elsewhere, dérive éthérée dans la capitale japonaise.

Inspiré par Jorge Lius Borges, Paul Gauguin et le concept de cycle d'existences du bouddhisme, Yoshida fait évoluer sa série autour de trois conceptions du temps : celle du voyeur, celle du photographe et celle de ses modèles. « Ceux qui sont dans mes photos, moi quand j'écris cela et vous qui regardez les photos, tous nous existons à un instant t de nos existences respectives », raconte Yoshida à Creators. « Cette série est aussi une lettre adressée de moi et eux à "vous", qui êtes ailleurs dans cette histoire. »

Si Tokyo est surtout connue pour sa densité humaine et son tissu urbain saturé, le photographe japonais en donne une nouvelle lecture, s'attachant à la solitude de ses banlieues. Un home pique-niquant seul, un autre piquant un somme dans les transports en commun, un chien abandonné sur un parking, un gosse esseulé dans une école : les personnages sur les images de Yoshida offre une doucereuse vision de mélancolie.

Ces mêmes personnages dont le photographe ne capte jamais le regard, ou presque. « Je préfère capturer une vision d'observation plutôt qu'une tension crée par la vue du photographe », précise Yoshida. « Je pense que le lien entre qui regarde quoi, et qui ne voit rien, est très important. » Parmi les 30 clichés de sa série, seule celle de l'écolier établit un lien direct avec le photographe, qui dit avoir retrouvé sa propre enfance dans le regard de ce petit garçon.

Retrouvez From Somewhere to Elsewhere en intégralité sur le site de Yota Yoshida.