Les assassins aussi laissent de belles choses à l'humanité

FYI.

This story is over 5 years old.

LE NUMÉRO CRIME

Les assassins aussi laissent de belles choses à l'humanité

Des armes artisanales, des cartes à jouer et des cercueils piégés, entre autres.
6.11.14

Ces objets nous ont été fournis par le Musée de la Mort à Hollywood.

LA CULOTTE D'AILEEN WUORNOS

Aileen Wuornos a été exécutée en 2002 après avoir assassiné sept hommes entre 1989 et 1990. Cette meurtrière a plus tard été incarnée au cinéma par Charlize Theron dans le film Monster. La jolie culotte que l'on voit ici appartenait à Wuornos lorsqu'elle attendait dans le couloir de la mort, en Floride. Cette petite tache rouge, c'est sans doute du sang menstruel ; il serait donc envisageable de cloner Wuornos, ce qui est une bonne nouvelle.

LE CERCUEIL PIÉGÉ

Les profanations de sépulture étaient monnaie courante au xixe siècle. C'est pourquoi des entreprises ont inventé la parade suprême afin de défoncer quiconque voudrait ouvrir un cercueil sans en avoir l'autorisation. Cette invention de 1878 consiste à placer un gros fusil à pompe au-dessus d'une tombe, lequel se déclenche dès que le premier abruti venu l'ouvre. On estime que trois personnes sont mortes à cause de cette invention.

LA TÊTE DE LANDRU

Henri Désiré Landru est l'un des tueurs en série les plus célèbres que notre pays ait abrité. Il attirait des veuves éplorées chez lui via des annonces dans les journaux, avant de les démembrer puis de les brûler dans son four. Il a été guillotiné en 1922 mais il reste néanmoins une possibilité de voir sa tête : prendre un billet pour Los Angeles et visiter le musée.

LES CARTES À JOUER O. J. SIMPSON

Certains tueurs en série sont aussi célèbres que des rock stars. Il est donc logique que tout un tas de produits dérivés dédiés à ces personnalités hors du commun existent, comme le mug Charles Manson, le T-shirt célébrant l'exécution de Timothy McVeigh - l'organisateur des attentats d'Oklahoma City - ou encore ces cartes O. J. Simpson, d'un goût certain.

LES PASSE-TEMPS DES MEURTRIERS

Être en prison est un truc foncièrement chiant. Pour remédier à ça, les assassins ont accès à des ateliers d'arts plastiques. Charles Ng, actuellement dans le couloir de la mort pour le viol et l'assassinat de onze femmes, y a confectionné ces quelques origamis d'animaux. De son côté, Lawrence Bittaker, qui a violé, torturé et tué cinq adolescentes, a créé une carte de vœux avec sur une face la mention « Prions ensemble » et sur l'autre « Massacrons ensemble ». Enfin, Randy Steven Kraft, soupçonné d'avoir violé et tué 67 jeunes garçons, a tricoté ce gentil petit bonnet rose.

LES ARMES ARTISANALES
DES MEUTRIERS

Parfois, les prisonniers ont vraiment très envie de tuer quelqu'un, mais, comme ils sont en prison, ils ont du mal à trouver des armes. Voici une sélection d'armes improvisées retrouvées dans différentes prisons de l'État d'Oklahoma. Selon le musée, elles ont toutes été utilisées lors d'attaques meurtrières.