FYI.

This story is over 5 years old.

Le guide VICE de l'Europe 2014

Le guide VICE de Stockholm 2014

La capitale suédoise est une ville froide et hostile – voici quelques conseils de survie en cette terre d'eugénisme où la calvitie précoce n'existe pas.
6.8.14

Revenir au sommaire des guides VICE de l'Europe

(Sauf mention contraire, toutes les photos sont de Felix Swensson)

Tout est extrêmement cher dans la capitale suédoise. Il existe des « permis pour la danse » (ce qui suggère qu'il y aurait une police de la danse), et ça ne vaut peut-être pas Berlin. Mais c'est une belle ville, accueillante, vous pourrez peut-être faire la fête avec les Sad Boys et les gens les plus beaux de la planète. Lisez ce qui suit pour dilapider vos couronnes suédoises de la meilleure manière possible.

Publicité

Pour passer directement à la section qui vous intéresse, cliquez sur les liens ci-dessous :

OÙ FAIRE LA FÊTE
DROGUES ET LOIS LOCALES
POLITIQUE LOCALE, RACISME ET MANIFESTATIONS
   Les racistes | Manifestations| Les immigrés
OÙ MANGER
CE QUE LES GENS MANGENT ICI
OÙ BOIRE
OÙ DORMIR
LE STOCKHOLM LGBT
OÙ TRAÎNER EN ÉTAT DE SOBRIÉTÉ
COMMENT ÉVITER LES ARNAQUES
COMMENT NE PAS SE COMPORTER COMME UN TOURISTE INFERNAL
QUELQUES PERSONNES ET ENDROITS À ÉVITER
QUELQUES TRUCS À SAVOIR
UN PEU DE MUSIQUE LOCALE
NOTRE CARTE DE LA VILLE

OÙ FAIRE LA FÊTE

Les soirées qui se déroulent sur toute une nuit peuvent être difficiles à trouver pendant l'hiver, lorsqu'un climat de suicide règne dans l'air. Si vous voulez danser dans un endroit public, celui-ci doit avoir un permis spécial, sans compter celui qu'il faut déjà pour accueillir des gens bourrés. Et croyez-moi, vous aurez envie d'être dans un endroit qui a ces deux permis si vous visitez la ville pendant l'hiver, qui est toujours très pénible. Si l'établissement a une liste de membres, il faudra s'inscrire dessus au moins 24 heures avant la soirée. Vous pouvez le faire en ligne si vous savez bien où chercher. Jetez un œil à ces noms sur Facebook : Lighthouse, Karbon, Pangea, Autonom et Levande Charader, ou bien faites une recherche en tapant le mot « svartklubb » (le mot suédois pour une soirée en club, qui signifie littéralement « club noir »).

L'été compense la tristesse de toutes ces festivités trop organisées. Stockholm fleurit et des spectacles en plein air envahissent les plus beaux endroits en périphérie de la ville – souvent situés près de l'eau, près de la mer Baltique ou du lac Mälar. Ils sont un peu loin du centre, donc prenez du liquide pour le taxi et pour les bières pas trop chères que vous trouverez là-bas, vous ne pourrez pas utiliser votre carte. Tout le monde est vraiment sympa, beau, riche et sociable – donc préparez-vous à déblatérer votre discours d'affreux petit jeune marginal.

Publicité

Vous allez souvent entendre parler de clubs comme le Slakthuset ou le Berns, ou encore de fêtes en journée au Trädgârden. Nous, habitants de Stockholm, sommes très gentils, donc n'hésitez pas à nous demander conseil pour sortir.

Revenir en haut

DROGUES ET LOIS LOCALES

Mauvaise nouvelle pour les consommateurs de drogue : Stockholm est la capitale de la tolérance zéro. Les drogues ne sont pas vraiment acceptées par la population locale, donc ne demandez pas aux gens de vous en vendre sauf s'ils ont vraiment l'air d'être défoncés. Oui, on est coincés. Mais au moins, on n'a pas de problèmes cardiaques ni de calvitie précoce.

On risque gros si on se fait prendre, donc les gens qui se droguent le font chez eux avant de sortir. Des flics en civil passent dans les toilettes des clubs, et contrairement à beaucoup d'endroits il est illégal d'avoir de la drogue dans le sang. La police peut même vous faire faire un test d'urine dans la rue donc ne vous réjouissez pas trop vite si vous avez réussi à planquer un gramme entre vos seins.

Ne faites pas cette tête-là, Stockholm reste une ville géniale. Je préfère vous prévenir : vous pouvez boire autant que vous voulez, mais un verre en club vous coûtera un bras. Mieux vaut boire avant de sortir, et donc faire un tour dans le magasin d'alcool officiel aux yeux du gouvernement, le Systembolaget. Ces magasins sont ouverts du lundi au vendredi de 10h à 19h, le samedi de 10h à 15h et ils sont fermés le dimanche, donc faites des provisions à l'avance.

Publicité

Malgré sa très mauvaise qualité, la coke est probablement la drogue qui circule le plus. Elle est souvent coupée avec de la lessive en poudre et du speed. Ce n'est donc pas très recommandé. Les drogues, c'est pas notre truc, et franchement il vaut mieux l'accepter. Vous pouvez bien passer une semaine sans ingurgiter des substances chimiques.

Revenir en haut

(Photo : Hampus Andersson)

POLITIQUE LOCALE, RACISME ET MANIFESTATIONS

LES RACISTES

En tant qu'étranger, votre simple présence énervera les sympathisants du parti démocrate suédois, même si vous êtes blond(e) aux yeux bleus. Il détestent tout ce qui ne s'apparente pas aux robes folkloriques suédoises, aux célébrations traditionnelles de la Saint-Jean ou aux boulettes de viandes. Si vous avez la malchance d'en croiser un, ne parlez surtout pas de l'Union européenne.

S'ils sont trop modérés et raisonnables à vos yeux, jetez un œil au SMR (Mouvement de Résistance Suédois) et au SvP (Le Parti des Suédois). Contrairement aux démocrates, ces gens clament haut et fort leur discours de haine. Et ils essaieront de faire rentrer ce discours bien au fond de vos crânes pendant que, tout content, vous vous fraierez un chemin à travers une manifestation pacifique. En gros, ce sont des néo-nazis. Des abrutis pure race.

Vous reconnaîtrez les partisans du SMR facilement. Ils ont généralement entre 15 et 19 ans, se déplacent en petits groupes, s'habillent en noir et se promènent avec des énormes drapeaux verts avec une flèche dessus. Ils traînent souvent dans des quartiers de banlieue comme Kärrtorp ou à Södermalms Torg près de Slussen, parce qu'ils pensent qu'il y a trop de gens dans ces quartiers qui défendent les droits de l'homme.

Publicité

Revenir en haut

POLITIQUE LOCALE, RACISME ET MANIFESTATIONS

LES MANIFESTATIONS

Depuis les élections de septembre 2014, il y a beaucoup de manifestations à Stockholm contre le racisme et le fascisme. Les manifestations anti-racistes ont augmenté depuis que les démocrates ont gagné leurs premiers sièges au Parlement en 2010, car ils sont particulièrement intolérants.

Il y a des manifestations au moins une fois par mois dans la capitale. Ça peut aller de la manifestation pacifique et familiale à des affrontements très violents entre les extrémistes de droite et les extrémistes de gauche. Les Suédois sont tous beaux, donc même quand le petit minois d'un nazi est amoché, c'est considéré comme un crime au nom de l'esthétisme. On ne peut pas vraiment dire si ces manifestations ont un impact ou non. Le système suédois n'est pas du tout flexible. On dit souvent qu'il faut deux mandats à un gouvernement élu pour réussir à changer quoi que ce soit.

Le parti féministe suédois (Feministiskt initiativ) rassemble de plus en plus de partisans. Avec un peu de chance, Stockholm pourrait devenir une ville où il y aurait davantage d'égalité hommes-femmes, mais ça pourrait prendre des dizaines d'années.

Revenir en haut

POLITIQUE LOCALE, RACISME ET MANIFESTATIONS

LES IMMIGRÉS

Mis à part les Finlandais et les Norvégiens, supposément riches, fainéants, joyeux et insouciants, la vague la plus importante d'immigrés s'est faite à Södertälje. Cette ville de banlieue a été surnommée « la petite Irak », puisqu'il y a plus de réfugiés irakiens qu'aux États-Unis et au Canada réunis. Il y a beaucoup d'histoires sordides qui montrent qu'ils sont exploités, car ils sont payés très peu ou pas du tout, ce qui est d'autant plus triste car notre pays est fermement opposé à l'esclavage.

Publicité

Mais sincèrement, nous sommes des gens très sympas et c'est une ville géniale. Ce n'est pas le seul endroit où la haine ressurgit quand l'économie va mal, c'est le cas dans toute l'Europe. Les Somaliens et les Roms sont les seules populations qui, soi-disant, empêchent notre société d'être parfaite à 100%, même s'ils doivent faire face à un taux de chômage très élevé. Beaucoup de gens disent que ce sont les populations les plus pauvres vivant en banlieue qui permettent une qualité de vie élevée à Stockholm. C'est là que vivent les chauffeurs de taxi, les aide-soignants, les employés de restaurant ou encore les techniciens de surface qui travaillent en ville. De plus en plus de musiciens, d'entrepreneurs et d'athlètes issus de parents immigrés ont porté littéralement la société suédoise pendant des dizaines d'années.

Revenir en haut

OÙ MANGER

Hermans
Fjällgatan 23B
La cuisine traditionnelle suédoise est constituée majoritairement de viande, de pommes de terre et de poisson. Récemment, de nombreux habitants de Stockholm sont devenus végétariens. Chez Hermans, il y a un buffet végétarien plutôt pas mal et une des meilleures vues sur la ville qu'on puisse avoir. Vous devriez y faire un tour, surtout que la rue est une des plus belles de Stockholm – beaucoup de maisons de Flällgatan sont des maisons traditionnelles de bois rouge que l'on trouve surtout dans la campagne suédoise. Vous pourrez donc publier sur Instagram autre chose que votre plat.
LIEN

Sturehof
Sturegallerian 42
Sturehof est situé dans le centre de Stureplan, une des places les plus chics de Stockholm, mais bizarrement ce n'est pas trop cher. Vous devriez essayer le plateau de langoustines, qui est délicieux.
LIEN

Publicité

Tweed Bar
Lilla Nygatan 5
Gamla Stan (la vieille ville) est tellement envahie par les touristes qu'il vaut mieux l'éviter, mais il y a quelques endroits qui sont pas mal du tout. L'un d'eux est le Tweed Bar, décoré avec de vieux Chesterfields, des pièces de bateau et d'autres éléments de déco à la Wes Anderson. Les burgers sont excellents et il y a beaucoup plus de choix pour la bière que n'importe où ailleurs à Stockholm. Il n'y a rien pour les végétariens cependant, c'est un véritable crime envers notre société moderne.
LIEN

Flippin' Burgers
Observatoriegatan 8
Oui, les burgers sont à la base de l'alimentation de nombreux habitants de Stockholm. Donc autant manger des burgers qui ont vraiment une âme. Flippin' fait des burgers de viande fraiche produite dans le pays. Vous pouvez même demander au serveur d'où vient exactement la viande du burger que vous avez dans votre assiette. Le seul hic, c'est qu'ils ne prennent pas les réservations, donc ça peut être un peu long d'attendre, mais après tout, c'est convivial de faire la queue.
LIEN

Revenir en haut

CE QUE LES GENS MANGENT ICI

Hareng frit
Quand les gens pensent au hareng (ce qui arrive toutes les huit secondes en Suède), il pensent souvent au hareng mariné ou fermenté, sans jamais oublier son horrible odeur. Le hareng frit est une idée plus supportable pour essayer le traditionnel poisson de la mer Baltique. Typiquement, il est servi avec de la purée ou enveloppé dans du papier lorsque vous l'achetez dans la rue. C'est meilleur que le saumon. Arrêtez de vous la péter avec votre saumon, sales Écossais.

Toast Skagen
En gros, ce sont des crevettes à la mayo avec de l'aneth. Rien de révolutionnaire, mais le Toast Skagen est devenu l'entrée typique de Stockholm. Tout le monde dit que ça a été inventé dans un restaurant, le Richie, et qu'il ne faut pas manger ça autre part (je suis sûr que d'autres pays y ont pensé aussi, mais bon).

Publicité

La pizza à la sauce béarnaise
La pizza suédoise est la version bon marché, molle et gluante de la version italienne. On la sert avec de la Béarnaise et de la salade de chou. Dit comme ça, on dirait que ça a été inventé par une mère de famille bien intentionnée qui ne comprend rien à la malbouffe. Et pourtant c'est bon.

Les boulettes de viande
Décidément avec cette liste, on n'a pas l'air très sophistiqués, mais bon, on aime vraiment les boulettes de viande. Typiquement, elles sont servies avec des garnitures un peu ridicules, comme la confiture d'airelles, des concombres au vinaigre et de la sauce brune – mais aussi avec des aliments moins bizarres, comme de la purée. Les boulettes de viande classiques sont beaucoup plus grosses que celles qu'on achète en supermarché, et on considère que c'est notre meilleur plat traditionnel. Tranan, à Odenplan, sert d'excellentes boulettes de viande, parmi les meilleures de la capitale. Mais elles ne sont pas sur le menu, vous devez demander au bar. En suédois, on les appelle köttbullar, et ça se prononce « Cheut-bou-lllaaar ».

Varmkorv
Littéralement, ça signifie « saucisse chaude ». C'est de la nourriture typiquement suédoise que l'on achète dans la rue, et c'est plus ou moins des hot-dogs. Ça ne coûte pas cher et vous pouvez en trouver partout, mais si vous voulez essayer les meilleurs, aller à Günters à Sankt Eriksplan.

Revenir en haut

OÙ BOIRE

Häktet
Häktet, qui signifie « liberté sous caution » était une prison pour les débiteurs au 19ème siècle. Maintenant, c'est un bar où ils vous serviront des whiskys à un prix raisonnable. Vous risquez de boire jusqu'à votre dernier sou.
LIEN

Södra Teatern
Södra Teatern est situé en haut de Hökens gata et la vue est tellement belle qu'en été tout le monde – ma mère et mon dealer y compris – se pose dans le parc, où on peut acheter des bières pas trop chères.
LIEN

Publicité

Nytorget
Il y a plein de bars et de cafés dans le coin de Nytorget, au cœur de SoFo (le Sud de Folkungagatan). Parmi nos préférés il y a le Urban Deli, le Vurma et l'incontournable Nytorget 6 pour boire et manger un morceau. Malheureusement, vous ne pouvez pas boire d'alcool dans le parc – à moins que vous alliez au magasin contrôlé par l'État, le Systembolaget, et que vous mettiez ça dans un autre récipient.

Glenn Miller
Dans une ville où personne ne fait du jazz et où tout le monde mange des burgers, il est facile pour un bar qui ne sert que des moules-frites et qui propose des concerts de jazz d'être le meilleur dans son domaine. Mais le Glenn Miller est un endroit génial, et le jazz et les moules sont les parfaits ingrédients d'un été réussi. LIEN

Revenir en haut

OÙ DORMIR

Stockholm est répartie entre 14 îles, ce qui fait que le territoire de la ville se compose essentiellement d'eau. C'est partiellement en raison de ce manque de place que ça coûte si cher de se loger ici. Du coup, dormir à bord d'un bateau ne semble pas être une si mauvaise idée. Le bateau Af Chapman (environ 60€ la nuit) est amarré dans la baie de Skeppsholmen. Si vous n'avez pas peur d'avoir le mal de mer ou de vous faire envoûter par des sirènes, ça peut être une bonne idée d'y passer la nuit.

Si vous cherchez un endroit situé sur la terre ferme, le HTL Kungsgatan (65€ la nuit) vous conviendra. Les chambres ne sont ni immenses, ni luxueuses – on a un peu l'impression d'être à bord d'un avion Ryanair avant le décllage – mais les alternatives sont limitées à ce prix-là. La rue dans laquelle se situe l'hôtel, Kungsgatan, est l'une des principales rues de Stockholm, mais aussi une des pires ; mieux vaut éviter de traîner aux alentours de l'hôtel.

Publicité

Dans le quartier d'Östermalm, on trouve des boutiques extravagantes et des boîtes des nuit assez nulles. Heureusement, le Story Hotel (140€ la nuit) est là pour remonter le niveau. Le bar et le restaurant plaisent aux touristes comme aux locaux, et les prix y sont raisonnables. En revanche, ils ont remplacé leur hôte d'accueil par une borne tactile ; du coup, arriver à l'hôtel est aussi glamour que de passer dans la file des caisses automatiques à IKEA.

Le Berns Hotel(165€ la nuit) abrite l'un des dance floors les plus courus (ou plutôt foulés) de Stockholm au sous-sol et une terrasse pour les fumeurs qui leur donnera l'impression d'être en intérieur. C'est aussi là qu'a lieu la Fashion Week à Stockholm, ainsi que d'autres conférences et événements excentriques. L'avantage, c'est que si ça vous branche, vous n'aurez plus besoin de vous demander comment faire pour y rentrer, puisqu'ils auront lieu devant la porte de votre chambre.

Puisque Stockholm est plus chère que la plupart des autres grandes villes européennes, pourquoi ne pas faire les choses à fond comme un vrai bourgeois, et aller au Lydmar Hotel ? Ça va, c'est entre 300 et 700 euros la nuit, et l'hôtel a accueilli la Boiler Room l'an dernier. Bon, contrairement à ceux qui choisiront le Af Chapman, vous n'aurez pas l'impression d'être un pirate ; mais il faut savoir ce qu'on veut dans la vie.

Revenir en haut

LE STOCKHOLM LGBT

Être gay à Stockholm, c'est un peu comme être hétéro. Les lieux les plus fréquentés par le milieu gay se situent à Gamla Stan, Södermalm et Kungsholmen. Le vendredi, la soirée Candy au Bon Palais est la plus grosse soirée gay de Stockholm, mais on trouve autant de gays au Berns ou au Trädgården le reste du temps. Les deux principaux événements annuels sont la Gay Pride, et le concours de l'Eurovision, qui en gros finit en Gay Pride bis en Suède. Même si le milieu gay est assez présent, on peut toujours compter sur certaines personnes pour regarder de travers deux homos qui manifestent leur affection mutuelle en public.

Revenir en haut

OÙ TRAÎNER EN ÉTAT DE SOBRIÉTÉ

Bonniers Konsthall
Bonniers est l'une des plus grandes maisons d'édition de Suède et Bonniers Konsthall est la galerie d'art de la boîte. Si vous aimez Sad Boys – ce que j'imagine vu que vous êtes sur ce site – allez à Bonniers le dimanche. Yung Lean, Gud et les autres trainent dans le coin à la recherche de l'inspiration. Taverna Brillo et Berns sont d'autres lieux dans lesquels le crew chille lorsqu'il n'est pas en tournée en Hongrie.

Skinnarviksberget
L'un des plus beaux panoramas de la ville. Allez faire un tour par là-bas, vous regretterez d'être dans une ville dans laquelle il est quasi-impossible de fumer un joint librement.

Publicité

Vitabergsparken
Un magnifique parc à l'ombre de l'église Sofia. Il est situé près de ce quartier bizarre rempli de magasins se prétendant américains – SoFo. Vous saurez que vous êtes au bon endroit lorsque vous croiserez tout un tas de types qui portent des sacs avec de gros logos dessus.

Långholmen
À Stockholm, l'été, il est presque obligatoire d'aller se baigner la nuit, et Långholmen est le coin parfait pour ça. Allez sous le pont entre Långholmen et Kungsholmen ; il risque d'y avoir foule, surtout au début de la nuit, mais ça vaut le coup.

Marielle's Vintage
Sans doute la seule boutique de fringues de Stockholm où vous trouverez quelque chose d'à la fois abordable et élégant. Elle n'est pas très connue, même par les habitants – soyez sympa, donc.
LIEN

Artipelag
Si vous venez en été, vous devriez vraiment prendre un bateau et aller visiter les îles. Combien vous en avez, près de chez vous ? Hein ? Et s'il vous faut vraiment une raison pour le faire, allez jeter un œil à Artipelag, une galerie d'art sur Värmdö.
LIEN

Revenir en haut

COMMENT ÉVITER LES ARNAQUES

Il y a des pickpockets à Stockholm, comme partout. Les coins les plus risqués sont ceux où il y a beaucoup de monde : Drottninggatan, Gamla Stan, Plattan. Il y a également eu quelques hipsters ivres qui se sont fait détrousser dans un petit parc près de Mariatorget, alors si vous êtes un hipster, vous feriez peut-être mieux de trouver un autre endroit pour vous imbiber d'alcool.

Les voleurs ont la sale habitude d'essayer d'ouvrir les portes, juste pour voir si elles sont verrouillées. Du coup, faites attention à toujours fermer à clé, même quand vous êtes à l'intérieur. Vous serez tranquilles – et puis après tout, c'est pas Chicago non plus.

Publicité

Revenir en haut

COMMENT NE PAS SE COMPORTER COMME UN TOURISTE INFERNAL

Le meilleur moyen de se mettre les Suédois à dos, c'est de les doubler dans une file d'attente. Non, sérieusement, si vous aimez vous faire taper dessus, allez à McDo et pointez-vous directement au comptoir. Les queues, ici, c'est du sérieux.

Ça peut être compliqué pour un touriste s'il ne connaît personne sur place. Les videurs vous regarderont de travers, et les gens ne vous aideront pas si vous leur demandez de l'aide pour trouver un endroit. Ça vient sans doute du fait que les Suédois en ont marre des touristes qui prennent un vélo sans comprendre quoi que ce soit au fonctionnement de nos pistes cyclables, donc pour éviter d'être mal vu, il est préférable de ne pas se trimballer avec un vélo de location, à bloquer le trafic et nous gâcher la vie. On n'a pas le temps de rester coincés derrière un putain de vélo : il me reste seulement 5 minutes avant que le supermarché ne ferme, et mon esclave irakien a grand-soif.

Revenir en haut

QUELQUES PERSONNES ET ENDROITS À ÉVITER

Les vigiles dans le métro
Ils aiment l'abus de pouvoir et les passages à tabac. Ils aiment insulter les passants. Ils vous regardent, ils vous détestent, et ils rêvent de vous mettre un bon coup de matraque. Soyez polis et ne mettez jamais en doute leur autorité.

Les flics en civil
Ils sont faciles à reconnaître : ils portent des sandales ou des tennis et des t-shirts Razorlight. Ils sont persuadés que les moins de 30 ans sont tous drogués, tout le temps, et ils ont tendance à passer beaucoup de temps à les interroger ou à les fouiller. En suédois. Du coup, si vous parlez juste anglais et que vous avez eu la mauvaise idée de fumer un joint juste avant de croiser leur route, vous êtes niqué.

Publicité

Les faux chauffeurs de taxi
Il vaut mieux appeler une entreprise de taxi plutôt que de monter dans le premier qui passe. Les pires sont ceux qui essayent de vous faire croire qu'ils peuvent vous emmener gratuitement, pour une raison inconnue. Ne tombez pas dans le panneau : ces types-là sont des vilains.

Casino Cosmopol
Ce casino est super si vous êtes à fond dans le blanchiment d'argent et les soirées bizarres avec des gens peu recommandables. C'est pas le genre de casino où on va en smoking ; non, c'est plutôt le genre d'endroit où on va avec sa femme pour se rendre compte que notre mariage va droit dans le mur.

Slussen
C'est une immense intersection, très mal conçue. Il était prévu qu'elle soit refaite, mais les politiciens n'ont pas pu se mettre d'accord. Aujourd'hui, des bouts de brique ou de béton tombent de temps à autre sur les cyclistes.

Kungsträdgården
C'est un joli parc, avec plein de cerisiers. Mais vous ne pourrez pas en profiter parce que vous serez harcelé par des vendeurs de street food et des types qui viendront vous proposer de participer à je ne sais quelle activité : Kungsträdgården accueille les pires fêtes communautaires d'Europe.

La prison
Ouais, ça peut paraître évident, mais je me disais qu'il valait mieux vous avertir à nouveau. Faites gaffe avec la drogue.

Revenir en haut

QUELQUES TRUCS À SAVOIR

Pourboires
Les gens à Stockholm ne laissent généralement pas de pourboires, sauf quand ils ont vraiment l'impression d'en devoir un à quelqu'un. Si vous voulez en laisser un, tout est dans le Lagom, terme suédois qui veut en quelque sorte dire «  avec modération  », ou «  juste ce qu'il faut  ».  Si pendant un dîner votre serveur ou serveuse vous traite comme s'il n'y avait que vous sur Terre, vous pouvez ainsi laisser 15% (20% si il/elle est sexy) de la note en pourboire. Si le service est standard, 10% suffisent.

Dans les bars, c'est un peu différent  : on ne donne pas de pourboire quand on doit aller chercher la boisson au bar, mais on en laisse quand le barman a été généreux ou quand on est venu vous servir directement à votre table. De toute façon, quand on vous rend la monnaie, autant la laisser  : la couronne ne vaut pas grand chose, et les pièces vont juste vous faire perdre votre pantalon à force de peser sur vos poches.

Publicité

Phrases utiles
Hej – Bonjour
Tack – Merci
Varsågod [prononcé "ouar-so-gooooud"] – De rien
Hej då [pronounced "hey dooo"] – Au revoir
Snälla – S'il te plaît
Ja – Oui
Nej – Non
Puss – Bisous

Revenir en haut

UN PEU DE MUSIQUE LOCALE

Voici dix chansons suédoises, toutes de qualité discutable.

Revenir en haut

NOTRE CARTE DE LA VILLE

C'est à peu près tout ce qu'il faut savoir. Soyez sages et ne prenez pas de crack.

– VICE Suède

Revenir en haut

Revenir au sommaire des guides VICE de l'Europe