FYI.

This story is over 5 years old.

HAMILTON'S PHARMACOPEIA

Tanks for the Memories

Hamilton Morris rencontre le comique bastonneur Joe Rogan avant de partir faire le tour des caissons d'isolation sensorielle du pays. Dans la première partie, il se renseigne sur les effets de ces caissons sur leurs habitués.
08 mai 2013, 8:30am

À l’occasion de la sortie de Vanishing Waves, on avait prévu d’accompagner le film qui se déroule presque exclusivement dans un caisson d’isolation d’une enquête sur ce vestige du psychédélisme qui ne sert plus qu’à des rombières éprises d’hydrothérapie. Il se trouve qu’Hamilton Morris nous a précédés de quelques semaines en allant rencontrer des fans de « floatation » aux États-Unis – qui sont à priori bien plus intéressants que les fabricants boulonnais et les tenanciers d’hôtels pour riches qu’on aurait rencontrer ici pour nous en parler – et faire ce qu’on n'aurait jamais pu faire ici. Cela dit, si vous avez un caisson d’isolation chez vous parce que vous êtes fan d’Au-delà du Réel de Ken Russel, ça nous intéresse !

Aussi, rendez-vous en page concours, on a 20 places à vous faire gagner pour aller voir Vanishing Waves au ciné dès le 29 mai : http://www.vice.com/fr/pages/concours