société

Fortnite est responsable d’un nombre grandissant de divorces

Depuis le début de l’année, le jeu hautement addictif aurait été cité comme cause dans 5 % des divorces au Royaume-Uni seulement.
18.9.18
Image gracieusté de Epic Games

Partout dans le monde et depuis un moment déjà, le taux de divorce ne cesse de grimper. Pour une multitude de raisons, des millions d’unions sont juridiquement dissoutes chaque année; au Canada, à peu près 8 % des gens sont divorcés.

Si les différends irréconciliables et l’infidélité étaient auparavant parmi les raisons les plus populaires de se séparer, une cause inusitée se glisse depuis peu dans le palmarès. La dépendance aux écrans fait déjà rage partout en Occident, et donc, il n’est pas surprenant qu’un jeu vidéo spécialement conçu pour être addictif soit devenu l’un des phénomènes les plus importants de la culture populaire.

On parle bien sûr de Fortnite. Ce jeu vidéo du développeur Epic Games compte pas loin de 125 millions de joueurs. Le but du jeu est relativement simple : cent joueurs s’affrontent en ligne dans un univers sans cesse rapetissant, jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. Ce qui rend en partie Fortnite aussi addictif, c’est qu’il est possible de personnaliser son avatar, de ses vêtements à ses moves de danse.

Le jeu a toutefois eu des conséquences inattendues. D’après Divorce Online, une entreprise britannique d’aide au divorce, il serait à l’origine de 5 % des demandes de divorce au Royaume-Uni depuis le début de l’année. Des 4465 dossiers traités jusqu’à maintenant, plus de 200 mentionnaient Fortnite comme cause du divorce. Le rapport ne dit pas exactement comment le jeu vidéo a affecté les mariages en question, mais l’on peut s’imaginer différents scénarios plausibles, en se basant sur d’autres cas d’addiction extrême à Fortnite.

Publicité

« Les dépendances aux drogues, à l’alcool et au jeu ont souvent été citées comme raison dans des ruptures, mais la révolution numérique a créé de nouvelles dépendances », explique un porte-parole de Divorce Online dans le rapport. « Parmi elles, il y a maintenant la pornographie sur internet, les jeux en ligne et les médias sociaux. Il n’est donc pas étonnant que de plus en plus de gens aient des problèmes de couple causés par nos dépendances au numérique. »

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

La dépendance à Fortnite en particulier a déjà été rapportée dans d’autres aspects de la vie que le mariage. Les joueurs de la LNH, notamment, ont été priés de ne pas parler du jeu sur les réseaux sociaux, car plusieurs haut placés de la ligue croient que le jeu distrait les téléspectateurs des matchs de hockey. Plusieurs cas d’enfants ayant recours à l’aide de psychothérapeutes à cause de leur addiction au jeu ont aussi été rapportés.

Bien qu’une pétition ait été lancée afin de convaincre Epic Games de retirer le jeu des plateformes en raison de ses effets néfastes, il semble peu probable que la compagnie renonce aux centaines de millions de dollars qu’elle encaisse chaque mois grâce à l’argent que dépensent les joueurs pour personnaliser leurs avatars.

Billy Eff est sur internet ici et .