FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Ce que l’on sait de la ceinture d’explosif retrouvée à Montrouge

Les analyses en cours par les services scientifiques de la police vont devoir déterminer si cet engin est relié aux attaques du 13 novembre.
24.11.15
VICE News / Etienne Rouillon

Ce lundi soir, la police maintenait toujours un périmètre de sécurité dans une partie de la ville de Montrouge, au sud de Paris. Ce dispositif avait été installé dès l'après-midi, après la découverte de ce que des sources policières ont identifié comme une ceinture d'explosif, avait d'abord rapporté la radio France info.

L'engin retrouvé par des agents de la voirie ne présenterait pas de détonateur.

Publicité

En revanche, le système présentedeux charges explosives, l'une à placer au niveau de l'estomac, l'autre au niveau du dos.

La ceinture, ou gilet, a été retrouvée dans une poubelle, rue Chopin.

L'emplacement de la rue Chopin, à Montrouge. (Photo via Google Maps).

Les analyses en cours par les services scientifiques de la police vont devoir déterminer si cet engin est relié aux attaques du 13 novembre, et en particulier si Salah Abdeslam l'a portée. Cet homme, qui a loué des voitures impliquées dans les attaques qui ont fait 130 morts selon un bilan toujours provisoire, a d'abord été suspecté d'avoir fait partie de l'équipe de terroristes qui ont visé les terrasses dans l'Est de Paris. Lors des attaques de vendredi soir, les terroristes étaient équipés de dispositifs semblables à celui retrouvé à Montrouge

La ceinture ressemble à celle des terroristes. Il faut que le labo confirme maintenant que c'est la même composition — olivier boy (@olivierboy)23 Novembre 2015

Une autre hypothèse, qui revient aujourd'hui chez les sources proches de l'enquête, c'est que cet homme aurait plutôt été le chauffeur de l'équipe de kamikazes du Stade France. Après les avoir déposés, il serait allé garer sa voiture dans le XVIIIe arrondissement de Paris.

On retrouve sa trace dans le sud de Paris, un peu plus tard dans la soirée du 13 novembre, lorsque son téléphone portable "borne" après les attentats, au niveau de Montrouge. "Borner" signifie que le téléphone en question s'est connecté à une borne du réseau téléphonique.

Les polices françaises et belges sont toujours à la recherche de Salah Abdeslam, qui aurait, selon les informations de l'enquête, pris la direction de la Belgique, après que des amis sont venus le chercher à Paris. Ces deux hommes ont été arrêtés et entendus, ils auraient mentionné le fait que Salah Abdeslam portait une ceinture lorsqu'ils sont venus le chercher après les attaques.

Suivez VICE News sur Twitter : @VICENewsFR