Quand les Iraniens se mêlent du prix de leurs oignons

Bientôt disponibles dans toutes les bonnes bijouteries de Téhéran.
Photo via Twitter user @bozorgaghaaa

Alors que l'administration Trump vient de lancer un nouveau cycle de sanctions contre le pays – ce qui pourrait à court terme compromettre le deal sur le nucléaire signé sous l'ère Obama – certains Iraniens ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux pour un tout autre sujet.

LIRE AUSSI : Les Catalans cuisinent leur différence aux petits oignons

La cible de leur colère ? L'augmentation du prix de l'oignon. Son expression ? Des photos où les internautes posent avec les bulbes à la place des bijoux. Et comme vous pouvez l'imaginer, c'est plutôt golri :

Publicité

Selon BBC Monitoring, les oignons ont vu leurs prix quadrupler passant d'environ 1 000 à 1 500 tomans par kg à 4 400 tomans. Une augmentation d'environ 40 centimes à plus d'un euro.

Le ministre de l'agriculture, Mahmoud Hojjati, a expliqué l'explosion des prix à l'Islamic Republic News Agency par « le marché noir et une légère réduction de la production ».

Hossein Asghari, lui aussi du ministère, ajoute que les pertes observées ses dernières années par les agriculteurs et les cultivateurs d'oignon sont le résultat d'un désamour pour la culture du légume. Une remarque qui est loin de faire l'unanimité.

En fait, le syndicat des fermiers de Mashhad accuse le gouvernement iranien d'être responsable de la hausse des prix – notamment parce qu'il n'aurait pas acheté suffisamment d'oignons chez les agriculteurs, provoquant la baisse de la production susmentionnée.

Quelle que soit la cause du problème, les Iraniens veulent que le monde apprenne que les oignons locaux sont un bien au moins aussi précieux que les bijoux. Et ils ont commencé à le prouver en utilisant sur Twitter ou Instagram les hashtags #oignon et #luxe, côte à côte et en farsi.

Une bague de fiançailles en oignon ? Hyper simple à trouver sur les réseaux sociaux iraniens au milieu des colliers et autres babioles.

Dans un dessin publié par @hst_74, on voit même Aladdin demander au Génie : « Mon seul souhait c'est d'avoir un kilo d'oignons », ce à quoi le Génie répond « J'ai bien peur que cette demande soit au-dessus de mes capacités. »

Des choses étranges se sont déjà produites sur les marchés mondiaux. À une époque, les tulipes de Hollande pouvaient par exemple atteindre le prix d'une Dacia.

LIRE AUSSI : Un mec se fout à poil après avoir découvert des oignons dans son plat

En Iran, l'Oignon Mania est surtout ce monde parallèle où l'on peut acheter une broche ou un bracelet qui annoncera rien qu'à l'odeur votre présence avant d'entrer dans n'importe quelle pièce.