Les républicains confirment que le Mexique ne payera pas la construction du mur

Il s'agit donc d'un retournement total de la promesse faite par Trump lors de sa campagne.

|
12 juillet 2017, 9:10am

Une proposition de loi de financement du mur entre le Mexique et les États-Unis a été diffusée. Et surprise, le Mexique ne payera pas la construction du mur.

Le Comité des lois de finances du Congrès américain a rendu publique sa loi de dépenses ce mardi, qui comprend une enveloppe de 1,6 milliard de dollars pour « la construction d'une barrière physique le long de la frontière sud des États-Unis. »

Cette même loi de dépenses, qui prévoit le financement du mur grâce aux dollars des contribuables américains, va couper dans les budgets du Département des transports et d'autres agences gouvernementales.

« Cette loi de financement permet d'allouer les ressources nécessaires à la construction d'un mur le long de notre frontière sud ; de renforcer nos infrastructures frontalières existantes ; d'engager plus d'officiers des douanes ; et de financer des opérations de détention, » a indiqué dans un communiqué, le président du sous-comité des Finances de la Sécurité intérieure, John Carter, représentant du Texas.

Il s'agit donc d'un retournement total de la promesse faite par Trump lors de sa campagne. Le président avait assuré que le Mexique payerait la construction du mur, ou du moins que le Mexique finirait par rembourser les États-Unis.

Le Mexique va payer le mur – à 100 pour cent #MakeAmericaGreatAgain #JeSuisAvecVous

Les médias malhonnêtes ne disent pas que l'argent dépensé pour la construction du Grand Mur (pour que cela aille plus vite) sera remboursé plus tard par le Mexique !

Les républicains du Congrès proposent désormais que le coût du mur soit ajouté au budget du Département de la Sécurité intérieure – une mesure que les démocrates devraient à nouveau essayer de bloquer.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR

Plus de VICE
Chaînes de VICE