Un Russe sur cinq serait prêt à voter pour un candidat fictif si Poutine le leur demandait

18 pour cent des Russes soutiendraient un candidat fictif nommé « Andrei Semyonov » si l'on annonçait que l'imaginaire M. Semyonov avait été soutenu par Poutine la semaine précédente.

|
21 septembre 2017, 12:25pm

Donald Trump s'était vanté d'avoir des fans qui l'aimaient au point qu'ils ne retireraient pas leur soutien au président américain même s'il tirait sur quelqu'un en plein milieu de la Cinquième avenue. Il n'a, à ce jour, jamais testé sa théorie, et un sondage tend même à lui donner raison. En effet, selon une étude, un cinquième des électeurs américains ne le renieraient pas s'il tirait sur quelqu'un.

Et il s'avère que Vladimir Poutine inspire le même degré de dévotion chez ses partisans.

En effet, si leur président le leur demandait, environ un Russe sur cinq voteraitpour un candidat qui n'existe pas pour les prochaines élections présidentielles.

Selon un récent sondage, 18 pour cent des Russes soutiendraient un candidat fictif nommé « Andrei Semyonov » si l'on annonçait que l'imaginaire M. Semyonov avait été soutenu par Poutine la semaine précédente.

Une poignée d'entre eux (3 pour cent) a même dit avoir entendu parler de l'approbation de Poutine auparavant et avoir déjà décidé de soutenir M. Semyonov.

La prochaine élection présidentielle en Russie est prévue pour le 18 mars 2018. Il est très probable que Poutine, qui est très populaire selon de nombreux sondages, soit élu pour un quatrième mandat. Le président russe est cependant resté peu clair au sujet de ses plans, et n'a pas encore confirmé sa candidature.

Selon le sondage, publié mercredi par le Levada Center, une entité indépendante, 48 pour cent des électeurs voteraient pour Poutine s'il était candidat. Son plus proche adversaire serait Gennady Zyuganov, leader du Parti communiste, qui remporterait 2 pour cent des voix.

Le Levada Center est le seul institut de sondage important et indépendant dans le pays. Il a été désigné comme un « agent étranger » par le ministre de la Justice russeaprès avoir publié un sondage montrant le déclin en popularité de Russie unie, le parti de Poutine, à la veille des élections parlementaires.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR

Plus de VICE
Chaînes de VICE