Le juppéiste Edouard Philippe nommé Premier ministre

Le maire (Les Républicains) du Havre Édouard Philippe a été nommé Premier ministre par le président de la République Emmanuel Macron ce lundi après-midi.

|
15 Mai 2017, 1:25pm

Le maire (Les Républicains) du Havre Édouard Philippe a été nommé Premier ministre par le président de la République Emmanuel Macron ce lundi après-midi. Il a fait le choix de placer un homme de droite modérée à la tête de son gouvernement, qui sera probablement annoncé ce mardi.

Le nom d'Édouard Philippe circulait avec insistance ce week-end. Emmanuel Macron avait un temps laissé penser qu'il s'agirait d'une femme. Finalement, ce sera un maire Les Républicains de droite modérée, maire du Havre depuis 2010. Fidèle de Juppé, il alterne entre les cabinets ministériels et secteur privé, où il aura notamment été directeur des affaires publiques d'Areva.

Édouard Philippe était un temps engagé dans la campagne de François Fillon, avec lequel il a pris ses distances le 2 mars. Son cursus scolaire est des plus classiques : Sciences Po, puis l'ENA. En 1997, il milite deux ans pour les idées de Michel Rocard au parti socialiste, avant de virer de bord et de rejoindre Alain Juppé, pour participer à la création de l'UMP en 2002. Il ne le quittera plus. Le nouveau Premier ministre est aussi le sujet d'un documentaire de Laurent Cibien, qui devrait paraître sous peu.

La nomination d'un Premier ministre venu de la droite pourrait inciter certains, chez Les Républicains, à franchir le pas pour être candidats dans la majorité présidentielle. De son côté, Emmanuel Macron est sur le départ pour Berlin, où il doit rencontrer Angela Merkel, premier signe fort de la priorité donnée à l'axe franco-allemand et à la relance européenne.

Emmanuel Macron a été investi président de la République ce dimanche à l'issue d'une cérémonie de passation de pouvoir des plus solennelles. Avant la nomination du Premier ministre, on connaissait d'ores et déjà les noms du nouveau secrétaire général de l'Élysée (Alexis Kohler, ancien directeur financier passé par le FMI et la Banque centrale internationale) et du conseiller spécial de Macron (Ismaël Emelien, 30 ans, son directeur de campagne). Mais aussi ceux de Patrice Strzoda, ancien énarque et préfet de Bretagne, nouveau directeur de cabinet, et Philippe Etienne, ambassadeur de France en Allemagne devenu conseiller diplomatique du chef de l'État.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR