Publicité
Tech by VICE

Des fans de Stargate ont construit une réplique de la porte des étoiles

Il a fallu dix ans de travail et 60 000 dollars aux « Enfants de Mac Gyver » pour venir à bout de la première phase de leur projet.

par Rob Dozier; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
13 Juin 2019, 7:20am

Un membre de l'équipe pose à côté de la porte des étoiles. Photo publiée avec l'aimable autorisation des Enfants de Mac Gyver

Quentin Brichet, technicien de la scène en théâtres et festivals âgé de 26 ans, a découvert Stargate SG-1 lorsqu'il était adolescent en Suisse. Il a commencé à regarder la série avec sa famille et est rapidement devenu accro.

« J'ai toujours adoré regarder les coulisses des films et des séries pour découvrir comment ils fabriquaient les décors, les accessoires et les effets spéciaux, dit-il. C'est ce qui m’a plu dans Stargate : un décor au design complexe, énorme et beau. »

À l’époque, Quentin faisait partie d'un groupe actif de GN (jeux de rôle grandeur nature, NDLR). Pour célébrer son amour de la série, il a eu l'idée, avec ses amis, de construire sa propre porte des étoiles – le dispositif qui permet aux personnages de la série de parcourir de grandes distances (comprenez intergalactiques) en un instant. Une aventure de dix ans dont la première phase, à savoir la version Atlantis, s’est achevée ce mois-ci.

Mais à peine le projet a-t-il commencé que ses amis ont abandonné, réalisant la quantité de travail à accomplir, alors Quentin s’est tourné vers Internet pour trouver de nouveaux acolytes.

L'univers de Stargate, qui comprend plus de vingt ans de contenu, dont quatre films et trois séries télévisées, ainsi que des jeux vidéo et des bandes dessinées, a vu le jour bien avant la culture fan parfois toxique que l'on connaît aujourd'hui sur Internet.

Quentin a détaillé son projet sur les réseaux et quelques personnes se sont inscrites. Puis il a participé à des conventions de science-fiction et a fini par recruter dix fans venus de toute l'Europe, dont la plupart sont basés en France et en Suisse.

Le groupe s’appelle « Les Enfants de Mac Gyver », un clin d'œil à l'acteur Richard Dean Anderson, qui a joué dans la série télévisée MacGyver, avant d’interpréter le rôle de Jack O'Neill dans Stargate SG-1.

The members of Les Enfants de Mac Gyver are all fans of the Stargate universe and live across Europe.
Les Enfants de Mac Gyver. Photo publiée avec l'aimable autorisation de l'équipe.

Parce que les membres de l’équipe sont répartis dans toute l'Europe, ils ont travaillé sur différentes pièces pendant leur temps libre et ont organisé plusieurs rencontres chaque année, généralement pendant les vacances, d'où la raison pour laquelle le processus de construction a duré dix ans.

« Certains d'entre eux sont vraiment devenus mes meilleurs amis aujourd’hui, dit Quentin. Tout au long de l'année, je parle plus avec eux qu'avec mes amis proches. »

L'équipe n'avait pas les compétences techniques nécessaires pour construire une porte des étoiles complexe, du moins au début, et a donc fait beaucoup de recherches sur la façon dont l'originale avait été fabriquée. Quentin a d’ailleurs déniché plusieurs pièces de l'originale aux enchères.

Le projet fini est principalement fait de résine et de fibre de verre coulées dans des moules en silicone. « Nous avons tous appris beaucoup de choses, notamment à gérer un projet d'une telle envergure, dit Quentin. Au début, nous ne savions pas comment nous y prendre pour construire quelque chose comme ça. Mais ensemble, nous avons découvert que c'était faisable. »

Au total, l'équipe a dépensé près de 60 000 dollars, une somme qui comprend les pièces originales achetées aux enchères et les matériaux (résine, fibre de verre, silicone, lumières DEL, métal et bois pour le cadre). La plus grande partie de leurs sources d'argent provenait de Quentin lui-même. « Tous les jours, je me disais que je n'avais pas l'argent pour continuer, dit-il. Chaque année, je disais dit que j'allais arrêter, mais pour une raison quelconque, j'ai continué, et maintenant nous y voilà. »

Quentin explique que cette porte Atlantis était avant tout un moyen de tester le principe. Elle a été exposée en avant-première pendant deux jours ce mois-ci dans un petit théâtre de Londres. Depuis, elle a été démontée et sera réutilisée à 90 % pour la phase suivante du projet : une réplique de la porte des étoiles qui apparaît dans la série télévisée Stargate SG-1 et dans le film original Stargate.

Cette phase est plus difficile, selon Quentin, parce qu'elle implique des pièces mobiles motorisées. En 2020, quand l'équipe aura terminé la nouvelle porte, elle espère l'emmener en tournée dans différentes conventions de science-fiction et la louer à des fans pour des événements. Si Metro-Goldwyn-Mayer Studios le permet.

Quentin est très heureux d’avoir fini la première porte des étoiles et a hâte de finir la suivante pour la partager avec davantage de monde.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.