pizzaskateboard
Photos : Ruben Hilkens  

Avec l’artiste néerlandais qui a transformé une pizza en skateboard

« La pizza, c’est toute ma vie. »
Tim Fraanje
Amsterdam, NL
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, FR
15.9.21

La première fois que j’ai posé les yeux sur le skateboard-pizza, j’ai eu une impression de déjà-vu. C'était comme si la combinaison complexe de dégoût et de désir que l'image m’évoquait allait puiser au plus profond de mon âme, comme si j'avais déjà rêvé du skateboard-pizza ou refoulé un souvenir d'enfance à son sujet. Je me suis demandé si cette idée avait erré dans le subconscient de toute une génération pendant des décennies, attendant patiemment que quelqu'un lui donne enfin vie. 

Publicité

Ce quelqu'un s'est avéré être l’artiste, chef et skateur Saman Khoshgbari, alias Flourb0y. Étant donné qu’Internet aime à la fois le skateboard et la pizza, il n'est pas surprenant que le travail de Saman soit devenu populaire aux Pays-Bas et ailleurs. Sa démarche artistique est simple, mais géniale – à l’image de la pizza. D'abord, le maestro fait cuire une longue pizza en forme de planche. Ensuite, il trempe le tout dans de l'époxy, une résine industrielle qui vient recouvrir la pizza d'une couche épaisse, imperméable et transparente de matière plastique. Quelques vis et bam, les roues sont fixées et prêtes à glisser.

À l'approche de l'ouverture d'une exposition consacrée à la pizza à la galerie Outsiderland d'Amsterdam, nous avons demandé à Flourb0y ce qui l'a inspiré à combiner le skate et la bouffe. 

VICE : Salut, Saman. C’est quoi ton truc avec la pizza ?
Saman Khoshgbari :
Mon frère, mes parents et moi possédons une pizzeria à Maastricht (Pays-Bas) depuis près de dix ans. J'avais 15 ans quand j'ai décroché un petit boulot dans le secteur de l'hôtellerie. Quelque temps après, mon frère m'a dit : « Il faut qu’on gagne de l'argent. Je connais un local qu’on peut reprendre pour presque rien. » Alors on s’est lancés, sans la moindre idée de ce qu’on faisait.

Tu savais faire une pizza, au moins ?
Le restaurant devait ouvrir un lundi et jusqu'au jeudi avant l'ouverture, on ne savait même pas préparer une pâte. On a cherché comment faire sur Google. La cuisine, c’est comme le skate : tu progresses par tâtonnement. Tu tombes, tu te relèves. On a reçu la machine à pâte au bout de quelques semaines. Et il nous a fallu deux ans pour avoir la bonne recette.

Qu’en ont pensé vos proches ?
La famille a adoré, même si elle a pensé qu’on était fous. Disons qu’on n’était pas situés dans le meilleur quartier de la ville, et certains amis ont parié de l'argent sur notre échec. On faisait des livraisons à vélo, en skate ou avec la voiture de mon père. Ce n'était pas toujours idéal pour le client, car sa pizza arrivait brûlée ou en retard. On a attendu de faire des bénéfices avant d’embaucher du personnel et d’acheter un scooter. 

Jan Hoek pizza

À gauche : « Pizzaman » de Jan Hoek. À droite : Le vase-pizza de Maikel Baas du collectif Wijde Doelen. Photos publiées avec l'aimable autorisation des artistes.

Depuis quand la pizza t’inspire-t-elle sur le plan artistique ?
Ça a commencé pendant la pandémie. Je passe tout mon temps au restaurant. J’y suis sept jours sur sept. Quand tu fais des tâches répétitives, comme couper de la mozzarella, tu passes en mode pilote automatique. Mon esprit a vagabondé et s’est arrêté sur un skateboard-pizza. J'ai vérifié sur Google : aucun autre idiot sur Terre avait pensé à en faire un.

Alors je suis allé voir Salar, mon frère aîné, qui est un peu old school. Je lui ai dit : « Salar, je vais faire un skateboard en pizza. » Il m’a répondu : « Mec, tu as perdu la tête ? On doit économiser pour le restaurant parce qu'on ne sait pas ce qui peut se passer demain. » J'ai dit : « Non, je vais le faire. »

Publicité

Nos fournisseurs d'époxy ont pensé que j'étais fou parce que l'époxy ne colle pas à la graisse et à l'humidité, et quelle est la consistance d'une pizza ? Grasse et humide. Après avoir passé de nombreuses heures dans la petite mansarde au-dessus de la pizzeria, à essayer tout un tas de choses, j'ai trouvé la solution. Et quand j'ai pris le skateboard pour faire un tour dans le restaurant pour la première fois, Salar était vraiment emballé.

Et il n’était pas le seul, non ? Ta création a fait le buzz sur les réseaux sociaux.
Oui, les gens étaient à fond. J’ai partagé mon processus de fabrication sur Instagram et très vite, j’ai reçu des DM des quatre coins du monde. J’ai lancé une boutique en ligne et j’ai commencé à recevoir des commandes pour toutes sortes d’objets faits en pizza.

Mais la coque en époxy demande beaucoup de travail et libère beaucoup de fumées toxiques. Ça m’a donné l’impression de bosser à l’usine, comme quand je coupe de la mozzarella. Alors j’ai arrêté. Je voulais faire des objets plus imposants – des pièces uniques. Une cabine, un truc comme ça. Ou recouvrir la voiture de mon frère de pizza pepperoni.

New Project (73).png

À gauche : Le skateboard-pizza de Flourb0y pour Fucking Young via Jan Hoek et Duran Lantink. À droite : Hot Flaming Pizza par Alain Balleur de l'atelier de Kaai uit Goes. Photos publiées avec l'aimable autorisation des artistes.

Qu’est-ce qui rend la pizza si spéciale à tes yeux ?
La pizza, c’est toute ma vie. Je ne vais pas mentir, j’en mange tous les jours depuis qu’on a le restaurant. J’ai un peu l’impression d’être italien. J’adore Donnie Brasco et tous les films de Martin Scorsese. Ils ont vraiment une bonne vibe. Famille, intimité, chaleur. C’est ce que représente la pizza. Si des gens se battent, donne-leur une pizza et ils vont se calmer. La pizza apporte de la joie.

Et quelle est ta pizza préférée ?
Pizza pepperoni, un classique. Un classique américain d’ailleurs, pas italien. C’est ce qui me plaît. Les Italiens ont mis de la sauce tomate et deux-trois autres trucs sur une galette de 30 cm et ont appelé ça une pizza. Les Grecs ont fait la même chose des centaines d’années avant, la sauce en moins. Pareil pour les Turcs. Mais la pepperoni transcende les frontières. Quand tu en vois une, tu te dis : pizza.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.